lundi, décembre 6, 2021
spot_img
AccueilBeautéLéna Guèye, la gueule d’une femme fatale

Léna Guèye, la gueule d’une femme fatale

Selon l’universitaire Loubna Benhaimi, « si la fatalité de la femme est toujours associée à la beauté, qui est une altérité troublante pour l’homme, c’est par le pouvoir de séduction qu’elle le marque ». Voilà qui est dit. Léna Guèye n’est pas de ces nymphes qui se contentent uniquement d’être belle, mais qui cherchent toujours à mettre cela en valeur. Avec sa tête à la frimousse d’ange laissant transmettre un éclat d’innocence, l’actrice s’est forgée dans le plus grand anonymat à travers les sketchs, avant la révélation au grand public grâce à la série « Mbettel ». Mais à force de vouloir briller sous les projecteurs, l’ex-épouse du lutteur Balla Gaye 2 est en passe de se griller les ailes. Elle s’est rendue (tristement) célèbre pour avoir franchi le Rubicon dans la série « Infidèles » où elle accepte un rôle osé (érotique) et apparaît sous des tenues sexy. Léna se construit une image de femme fatale et ne se fixe plus de limites. Jusqu’à ce que les sentinelles pour la prévention des valeurs sociales l’invitent à descendre de son piédestal. Pour pouvoir mieux apprécier la grâce dont la nature lui a fait cadeau.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img