dimanche, décembre 4, 2022
spot_img
AccueilBeautéMarie Louise Diaw, un charme sans pareil

Marie Louise Diaw, un charme sans pareil

Ancien mannequin de renom, première dauphine à l’élection «Miss Dakar» 2012, Marie Louise Diaw est la beauté fatale qui a foudroyé le nouveau Champion d’Afrique Pape Abou Cissé, défenseur central des Lions du football (…) Pourtant déjà connue du monde des strass et paillettes, elle a subjugué les Sénégalais et réveillé leur curiosité. Qui est vraiment cette naïade, fruit d’un métissage multiculturel ? Elle est née à Dakar, il y a un peu plus d’un quart de siècle (25 ans). Ses parents sont d’origines Cap-verdienne, Toucouleur, Bambara et Sérère. C’est dans un quartier de la Sicap, à Dieuppeul, qu’elle a fait ses humanités et arpenté ses premiers pas à l’école. Scolarisée jusqu’en classe de 5e secondaire, la jeune-fille finira par lâcher les études (…) Dans un coin de sa tête, sommeillait une passion dévorante pour la mode. Petite déjà, son plus grand rêve était de devenir une reine de beauté et de défiler sur les plus grands podiums. En attendant de pouvoir le concrétiser, elle se contente de jouer au mannequin devant les membres de sa famille, son premier public. Elle enfilait des chaussures à talons et se pavanait dans les couloirs. Un de ses oncles a alors compris qu’elle pouvait parfaitement briller dans ce milieu. La carrière de Marie Louise prend forme. Chemin faisant, la belle liane, debout sur ses 180 cm, finit par se faire un nom dans le cercle restreint du mannequinat…

 (Récit : L’Observateur)

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img