mercredi, décembre 7, 2022
spot_img
AccueilBeautéMya Guissé, la belle "Maabo" orientale

Mya Guissé, la belle « Maabo » orientale

« (…) La bauté d’une femme se voit dans ses yeux, car ils sont la porte de son cœur, l’endroit où réside son amour », selon l’actrice Audrey Hepburn. Cette citation suffit pour définir Mya Guissé du groupe de musique Maabo (ethnie peuls tisserands), avec son regard séducteur en plus de son sourire enchanteur. La native de Tambacounda – dans le Sénégal oriental – est une concentrée de charme, classe et authenticité. Que son port vestimentaire (typiquement africain) met facilement en valeur. Toutefois, l’apparence n’est pas le plus important pour cette chanteuse à la voix suave, qui a commencé dès son enfance à s’amuser au rythme des mélodies. Avant d’intégrer le label Undercova Prod et de se révéler au public dans le « journal rappé » en compagnie de Xuman et Keyti. La suite, c’est une histoire d’amour avec l’ingénieur de son, Abdoul alias « NFU » (No Face). Ils conjuguent leurs voix pour une carrière musicale. Le couple Maabo impose son style « jolofbeat » et conquiert le cœur des mélomanes sénégalais. Depuis six ans. Mais Mya ne fait pas que pousser la chansonnette. Venue à Dakar après avoir décroché son baccalauréat, c’était pour faire une formation en multimédia, mais aussi une licence professionnelle en droit (DUP) à l’université Cheikh Anta Diop. Etudier : la condition qu’avaient posée ses parents pour pouvoir vivre sa passion. Aujourd’hui, la belle ambitionne d’avoir son cabinet et de gérer l’entreprise familiale Maabo.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img