jeudi, décembre 2, 2021
spot_img
AccueilCultureMa Sané remonte sur scène en solo

Ma Sané remonte sur scène en solo

La chanteuse Ma Sané de « Waflash » reprend sa carrière qu’elle avait mise en veilleuse pendant près de huit ans pour se consacrer à sa vie familiale. Elle revient en solo avec un single « Man Ak Yaw ».

« Chassez le naturel, il revient au galop ». Après plusieurs de retrait de la scène musicale, Ma Sané (ex-lead vocal du groupe Waflash de Thiès) annonce son retour et la relance de sa carrière d’artiste au Sénégal. Une reprise qui se fait à travers un single « Man Ak Yaw » (toi et moi), présenté lors d’une rencontre avec la presse hier mardi.

« C’est un produit pour les fans qui ont toujours été là, qui m’ont toujours suivie et ont longtemps attendu mon retour. Je me devais de leur présenter une belle surprise » dit-t-elle. Une chanson qui « reflète la couleur de la relation d’amour entre toutes ces personnes, qui m’ont accompagnée dans ma carrière, et moi ».

Une manière de « les remercier et de leur témoigner mon attachement ». En attendant l’arrivée d’un « bel album » avec beaucoup de featuring (collaboration entre chanteurs) ainsi que les soirées, les concerts et des projets culturels dans sa ville natal Thiès. « Nous allons faire le maximum pour réaliser tout cela » promet-elle.

Conférence de presse

La meilleure façon de sceller les retrouvailles. Car, « Ma » avait subitement quitté la scène, privant ses admirateurs de ses envolées lyriques et de sa voix mélodieuse. Sauf que ça ne s’était pas fait sur un coup de tête. Et elle ne nourrit aucun regret : « Naturellement, j’avais voulu fondé un foyer, faire un break comme beaucoup le font ».

En effet, la chanteuse au style casual – tantôt en dreadlocks, tantôt en crâne rasée – avait choisi de s’installer dans l’Hexagone aux côtés de son mari français après leur union en 2013. Une fois qu’elle a réussi à fonder un foyer, « il fallait revenir pour montrer aux fans que je suis toujours là et que l’aventure continue ».

Même éloignée du Sénégal et de son public, Ma Sané avait gardé cette passion de la musique, ce plaisir de pincer sur la guitare. Elle n’avait jamais abandonné. On ne tourne pas comme ça la page quand on a consacré 20 ans de sa vie à cet art. Surtout ayant connu un brillant succès au sein du groupe Waflash (créé en 1990) où elle partageait le micro avec Yade dit « Blanche Plume » et son oncle Do Sané.

C’est dans ce groupe que la Thiessoise a tissé sa renommée. A l’aise sur les sonorités mbalax et la world music, ses oeuvres sont couchées sur 7 albums. Des tubes envoûtants comme « Soumbéra », « Mame Daba », « Sincérité », « Saliou », « Nax Nama »… qui ne manquaient pas de captiver les amateurs de bonnes vibes. Les nostalgiques de cette belle époque du Waflash seront ainsi servis avec le retour de « Ma ».

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img