mardi, février 7, 2023
spot_img
AccueilCultureMiss CEDEAO : La relance du concours de beauté en 2023

Miss CEDEAO : La relance du concours de beauté en 2023

La compétition des « Miss » nationales de la zone Ouest du continent va être relancée l’année prochaine. Avec une organisation meilleure que lors des précédentes.

La Fédération des Comités Miss de l’Afrique de l’Ouest (FCMAO), qui a tenu son assemblée générale le week-end passé à Abidjan (Côte d’Ivoire), annoncé la relance du concours « Miss CEDEAO » dans le courant de l’année prochaine. Après une longue pause. Le secrétaire de la structure Bernados Kinvi informe que le comité d’organisation compte initier des réformes « pour se donner plus de visibilité et de crédibilité ». En effet, des critiques ont émané de certains acteurs.

Il y a des doutes sur la légitimité d’une bonne partie des concurrentes, qui viennent des 15 pays de l’espace communautaire. Pour l’Ivoirien Victor Yapobi, coordonnateur de ce rendez-vous des « Miss CEDEAO » au cours des 8 dernières années,  » tout le monde a le droit d’organiser un concours de beauté. Mais tout le monde n’a pas le droit d’envoyer une candidate représenter le drapeau de son pays à l’extérieur », a-t-il soutenu lors d’un point de presse.

A souligner que le Sénégal pourrait manquer la reprise de cet évènement célèbrant la beauté ouest africaine. A la suite de l’affaire de la miss Ndèye Fatima Dione (édition 2020) qui avait révélé être victime de viol. Et la présidente du comité local Amina Badiane serait à l’origine. Bien que la justice a trouvé qu’il s’agissait d’un coup de bluff de la part de la jeune fille, ce scandale a fini de jeter le discrédit sur la promotrice et le concours « Miss Sénégal ».

D’ailleurs, des voix s’étaient levées pour demander sa dissolution du comité d’organisation ainsi que le retrait de la licence d’exploitation. Un legs de l’emblématique feu Moïse Ambroise Gomis. Les sponsors majeurs s’étaient retirés. Le temps de remettre de l’ordre dans le secteur. L’ex-ministre de la culture Abdoulaye Diop avait appelé à la réflexion dans le but « d’aider les gens à mieux encadrer et réorganiser cet évènement ».

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img