vendredi, décembre 2, 2022
spot_img
AccueilCultureSILA 2022 : Le Sénégal invité d’honneur de la 12e édition

SILA 2022 : Le Sénégal invité d’honneur de la 12e édition

Le ministre de la culture Abdoulaye Diop est à la tête d’une forte délégation pour l’édition 2022 du FILA à Treichville (Côte d’Ivoire). Où les écrivains, les éditeurs et les critiques du Sénégal sont les invités d’honneur.

C’est parti pour le 12ème Salon International du Livre d’Abidjan (SILA), ouvert au palais de la culture de Treichville ce mardi (17 au 21 mai). Un rendez-vous qui va réunir plusieurs écrivains et éditeurs africains, européens, américains et asiatiques. Le thème : « Engagement pour un lectorat actif et durable ». Le Sénégal est le pays invité d’honneur, l’écrivain ivoirien Camara Nangala (considéré comme l’un des plus prolifiques dans le domaine de la production littéraire au sein de son pays) sera aussi célébré à cette occasion.

Selon le commissaire général du comité d’organisation Ange Félix N’dakpri, « c’est une édition de retrouvailles (après la non tenue de l’évènement lors deux ans dernières années à cause du Covid-19) pour que nous puissions nous unir de façon solidaire autour du livre. Parce que nous savons tous ce que cet outil représente pour nous et nous apporte ». Tout en saluant le courage des professionnels du livre ainsi que les acteurs de la lecture pour leur résilience. « Il y a eu de nouvelles œuvres et librairies », se réjouit-il.

Les organisateurs du SILA espère plusieurs dizaine milliers de visiteurs pendant les 5 jours. Hier, il a été procédé à l’inauguration du pavillon Sénégal par le ministre de la culture Abdoulaye Diop, qui s’est déplacé à Abidjan avec une forte délégation composée d’auteurs et de critiques littéraires. Ils interviendront dans les différentes activités. Ce matin, le Dr Abdoulaye Diallo (éditeur, DG Harmattan Sénégal) et Aminata Sy (éditrice, DG NEAS) vont apporter leur contribution sur le panel « Forces et capacité de résilience des professionnels face à la crise sanitaire ». Les écrivains Ken Bugul et Boubacar Boris Diop font partie des panélistes sur le sujet « Livre, réconciliation et paix ».

Dans l’après-midi, c’est Maguèye Touré qui va animer le premier Café littéraire dénommé « point de lecture ». Pour la journée du jeudi, Ken Bugul fera un focus autour de ses œuvres lors deuxième Café littéraire. Avant la conférence sur « l’écriture féminine dans les littératures sénégalaise et ivoirienne » à laquelle prendront part la Pr de Lettres Andrée-Marie Diagne et l’écrivaine Fatima Diallo avec comme modérateur, Pr Kalidou Sy de l’UGB Saint-Louis. Il y aura la présentation officielle suivie de dédicace du roman « Yacine forever : heureux séjours à Dakar » écrit par Charles Pémont.

Après cette cérémonie, les Professeurs Massamba Guèye et Andrée-Marie Diagne seront au présidium pour une conférence sur « le cousinage à plaisanterie, instrument de régulation sociale » dont le modérateur est Abdoulaye Racine Senghor (poète et DG du Monument de la Renaissance). Les journalistes Mamadou Koumé (intervenant) et Abdoulaye Cissé (modérateur) participeront à un débat (regards croisés) sur « forces et faiblesses du football en Afrique occidentale : cas du Sénégal et de la Côte d’Ivoire ».

Samedi dernier jour du SILA, la délégation du Sénégal fera une projection vidéo sur « la gastronomie locale, le Ceebu Jen » par Dr Massamba Guèye et Ken Bugul sous la modération de Aliou Kéba Badiane (directeur du centre culturel régional de Dakar). L’écrivain-éditeur Abdoulaye Fodé Ndione sera présent pour le dernier panel sur « engagement pour un lectorat africain et durable : enjeux et défis de l’édition du livre en Afrique ». Ce sera la dernière page avant la fermeture du Salon d’Abidjan que le Sénégal va sans doute marquer de son empreinte.     

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img