vendredi, décembre 3, 2021
spot_img
AccueilDiasporaAbass Fall sur les locales 2022: « Macky Sall est toujours dans...

Abass Fall sur les locales 2022: « Macky Sall est toujours dans sa logique de Njucc-Njacc »

Pour Abass Fall du Pasteef, l’un des principaux lieutenants de Ousmane Sonko estime que le président Macky Sall veut encore « créer un désordre administratif encore en 2021, comme ce fut le cas en 2017 », afin de « décourager les sénégalais à aller voter », lors des élections départementales et municipales du 23 janvier 2022.

«Toujours dans sa logique de Njucc-Njacc dont il disait qu’il en avait fini avec, Macky Sall revient sur ce qu’il sait faire le mieux : la politique politicienne en passant par la mauvaise foi, les reniements, le manque de dialogue, les décisions unilatérales surtout pour ce qui concerne le fichier électoral. Sa volonté de créer un désordre administratif encore en 2021, comme ce fut le cas en 2017, pour décourager les sénégalais à aller voter reste intacte. Les données politiques ne lui sont plus favorables et il le sait. Il ne lui reste plus qu’à louvoyer, manipuler, et à tripatouiller les textes et à les adapter à sa volonté. Il reste dans le Njucc-Njacc. Il ne sait faire que ça d’ailleurs. », a analysé Abass Fall sur sa page facebook visitée par diantbi.com.

Et cela suite à la parution du décret président qui a fixé la date de la révision exceptionnelle aux dates du samedi 31 juillet au mardi 14 septembre 2021 sur l’ensemble du territoire national, en prélude aux élections locales du 23 janvier 2022.

Et Abass Falll d’ajouter, ambitieux, :« nous invitons les sénégalais surtout les jeunes qui ont des CNI à aller s’inscrire massivement sur les listes électorales. Ceux qui n’en disposent pas seront assistés et encadrés pour ce faire. Le parti à travers son implantation est prêt à assister ceux qui le souhaitent. La détermination de Macky Sall à usurper encore une fois les voix des sénégalais ne doit pas être plus forte que notre engagement à lui faire perdre ces élections pour lui rappeler que ce pays ne lui appartient pas. Nous Invitons la classe politique, celle de l’opposition particulièrement, à taire les égos et à converger vers l’essentiel qui est de récupérer 60% des collectivités territoriales. La bataille à Dakar aura lieu. »

Il faut préciser que le président de la République du Sénégal Macky Sall a pris un décret rendu public le lundi 27 juillet 2021 pour fixer la date de la révision exceptionnelle aux dates du samedi 31 juillet au mardi 14 septembre 2021 sur l’ensemble du territoire national, en prélude aux élections départementales et municipales du 23 janvier 2022.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img