vendredi, décembre 3, 2021
spot_img
AccueilDiasporaAdama Gaye interpelle la FIFA et la CAF et avertit "Augustin Senghor...

Adama Gaye interpelle la FIFA et la CAF et avertit « Augustin Senghor et ses lascars consensualistes »

Le brillant journaliste et communicant Adama Gaye a demandé aux sénégalais de se dresser « comme un seul homme, debout » pour s’opposer à la « réélection bidouillée d’Augustin Senghor avec le soutien de ses lascars consensualistes ». Cette sortie fait suite à l’annonce de la fusion des programmes des différents candidats à la présidence de la fédération sénégalaise de football (FSF) que sont Augustin Senghor, Mbaye Diouf Dia, Saer Seck, suivie dans la foulée de la désignation du candidat sortant Augustin Senghor pour conduire le dit programme consensuel pour le mandat à venir.

« NO PASSARAN. Augustin et sa bande de sans vergogne. La FIFA et Infantino devront exiger des comptes. Comme un seul homme, debout, le Sénégal s’oppose a la réélection bidouillée d’Augustin Senghor avec le soutien de ses lascars consensualistes. Mady Touré est le Président légitime pour la FSF. Mady Touré, il faut internationaliser ce combat pour semer la frousse dans les pantalons des comploteurs Fifa et Caf sur qui Augustin compte. Fifa et Caf doivent savoir que ce qui se trame ne passe pas. » a alerté l’ancien journaliste de Jeune Afrique sur sa page facebook visitée par Diantbi.com qui compte d’ailleurs 38 475 abonnés.

La belle plume Adama Gaye va même plus loin en alertant la Confédération africaine de foootball (CAF) et la Fédération internationale de football association (FIFA) sur la situation qui prévaut actuellement à la fédération sénégalaise de football (FSF) avec cet étonnant consensus en train d’être peaufiner pour permetttre à Me Augustin Senghor de briguer un 4ème mandat, avec comme acteurs Saer Seck et Mbaye Diouf… face au refus courageux de Mady Touré de Génération Foot.

« Augustin, Saer (Seck), Matar (Ndlr : Ba ministre des Sports), Diouf-Dia (Mbaye) et tous les comploteurs, la Fifa fouillera vos magouilles financières et fraudes antidémocratiques. La tête d’Infantino (président de la FIFA) est en jeu. Ca vous apprendra à croire que vous pouvez prendre en otage notre football. », ajouté le brillant journaliste à la belle plume.

Rappelons aussi que l’ancien député Cheikh Oumar Sy avait dénoncé une «forfaiture» et préconisé une «pétition» après la fusion des programmes des différents candidats à la présidence de la fédération sénégalaise de football (FSF).

En effet, le Protocole d’accord II actant le consensus relatif à la Gouvernance du football et autour du prochain mandat du comité exécutif de la fédération sénégalaise de football s’était réunie le jeudi 22 juillet 2021 au siège du CNOSS.

La rencontre avait réuni outre les membres de la commission (les quatre candidats aux élections au poste de président de la fédération) à savoir Mbaye Diouf Dia, Saer Seck, Augustin Senghor et Mady Touré.

En présence du ministre Abdoulaye Seydou Sow, de Ibrahima Ndao, représentant du ministère des Sports et de Issa Mboup, représentant du CNOSS.

Après de larges discussions entre les candidats et auditions de chaque candidat par la commission, il a été convenu la fusion des programmes des différents candidats en un programme commun consensuel devant servir de référence à l’action fédérale durant le prochain mandat.

Il a aussi été décidé la désignation du candidat Augustin Senghor pour conduire le programme consensuel pour le mandat à venir et cette décision est acceptée par les 3 candidats engagés.

Mais, le candidat Mady Touré qui avait réservé sa décision définitive à la consultation de sa base et la rendra au plus tard le 30 juillet est venu jeter du sable dans le couscous goréen de Augustin Senghor.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img