jeudi, décembre 1, 2022
spot_img
AccueilDiasporaAlioune Sall : "Sonko a tout sacrifié pour le Sénégal"

Alioune Sall : « Sonko a tout sacrifié pour le Sénégal »

Dans son discours prononcé lors de la rentrée politique de la cellule du parti PASTEF-LES PATRIOTE de Montpellier, samedi, Alioune Sall, le coordonnateur des Patriotes en France a rendu un vibrant hommage au président Ousmane Sonko, qui, selon, lui, « a tout sacrifié pour le Sénégal.»

« Au vu de son historique, PASTEF appelle tout simplement à la mobilisation autour de l’essentiel. PASTEF est né d’une indignation collective, d’une injustice. Beaucoup d’entre nous nourrissaient un patriotisme dormant exprimé dans les salons, au sein des groupes d’amis. Et DIEU a fait cristalliser toute cette indignation autour d’une personne (NDLR : Ousmane Sonko) qui a fait des sacrifices ultimes pour le bien commun sénégalais. D’habitude, toutes les personnes sont naturellement enclines à ne ménager aucun effort pour garder coûte que coûte leur travail, voire leur gagne-pain au vu de leurs responsabilités compliquées de père de famille surtout dans les conditions difficiles qu’on connaît au Sénégal et en Afrique. C’est pourquoi se sacrifier pour le devenir de son pays n’est pas toujours aisé. Nous qui sommes immigrés sommes bien placés pour le comprendre », a expliqué Alioune Sall faisant allusion à la radiation de Ousmane Sonko en 2016, devant les militants PASTEF venus nombreux à Montpellier samedi.

« Donc, en voyant une personne comme ça qui a tout sacrifié, tout lâché pour le Sénégal,cela devient un devoir de l’accompagner. Avec PASTEF, nous menons plutôt un combat pour nos enfants et nos petits enfants, car nous, nous sommes la génération sacrifiée. La révolution patriotique est en marche. Ce sera au Sénégal comme dans la diaspora, quartier par quartier, ville par ville, que des actions seront menées pour arriver à une masse critique qui en finira avec la mal-gouvernance, le recul démocratique et la spoliation de nos ressources. », a ajouté Alioune Sall qui est, par ailleurs, le candidat YAW et Wallu pour les Législatives du 31 juillet 2022.

Alioune Sall, le cordonnateur de Pastef France lors d’une manifestation à la Place Bastille contre le régime de Mack Sall.

Pour rappel, c’est le 29 août 2016, alors que Mahammad Boun Abdallah Dione était Premier ministre, que le président de la République, Macky Sall, par décret n°22016-1239, avait signé la radiation de Ousmane Sonko comme Inspecteur des Impôts et des Domaines principal de 2ème classe 2ème échelon.

Le leader de PASTEF fut alors révoqué sans suspension des droits à pension pour manquement à l’obligation de discrétion professionnelle prévue à l’article 12 de la loi n161-33 du 15 juin 1961.

Décret n°22016-1239 portant radiation de Ousmane Sonko comme Inspecteur des Impôts et des Domaines principal de 2ème classe 2ème échelon

Né le 15 juillet 1974 à Thiès, Ousmane Sonko est Diplômé de l’École Nationale d’Administration (ENA) du Sénégal, section « Impôts et Domaines », promotion 1999 – 2001. Il est aussi titulaire d’une maîtrise en droit public, de l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint Louis (1999) et d’un DEA en finance publiques et fiscalité de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD 2003).

Doctorant en droit public économique et fiscalité à l’Université Jean Moulin Lyon III, Ousmane Sonko a été ancien vérificateur fiscal, ancien chef de Brigade de vérification fiscale, chargé du secteur immobilier et aussi ancien auditeur interne à la Direction du Contrôle Interne (DCI) de la Direction Générale des Impôts et Domaines (DGID).

Rappelons que le parti PASTEF les patriotes a été fondé en janvier 2O14 par des jeunes cadres de l’administration publique sénégalaise, du secteur privé, des professions libérales, des milieux enseignants et des hommes d’affaires.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img