jeudi, décembre 1, 2022
spot_img
AccueilDiasporaMankeur Ndiaye inquiet pour "l’unité nationale" du Sénégal

Mankeur Ndiaye inquiet pour « l’unité nationale » du Sénégal

L’ancien ministre des affaires étrangères, Mankeur Ndiaye a appelé à la médiation pour « pacifier le champ politique » sénégalais afin que le Sénégal puisse « continuer d’être un État de droit respectueux des libertés individuelles et collectives » et « attaché à son unité nationale. »

« Depuis des semaines, le monde observe le Sénégal. Notre pays doit continuer d’être un État de droit respectueux des libertés individuelles et collectives, de sa Constitution et des lois et attaché à son unité nationale. Discutons pour pacifier le champ politique », a posté l’ ancien Représentant Spécial du SG/ONU en Centrafrique et Chef de la MINUSCA sur son compte Twitter visité par diantbi.com.

Le bilan des échauffourées du vendredi 17 juin dernier entre les forces de l’ordre et des populations est de trois morts. L’opposition sénégalaise avait manifesté vendredi malgré l’interdiction en guise de protestation de l’invalidation de la liste nationale de la Coalition Yewi Askan Wi pour les Législatives du 31 juillet prochain.

Le mandataire national de Yewi Askan Wi Dethié Fall a été arrêté en compagnie de la député diaspora Mame Diarra Fam, alors que Guy Marius Sagna, leader du mouvement France Dégage a aussi été alpagué en Casamance. C’est carrément l’impasse politique pour ces élections Législatives du 31 juillet.

Et Alioune Tine, de la société civile sénégalaise de constater que cette situation traduit « une dégénérescence de la démocratie sénégalaise. Avoir de tels problèmes au moment du dépôt des listes signifie que notre système électoral ne fonctionne pas correctement », a-t-il dénoncé dans les colonnes du journal français Le Monde.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img