dimanche, décembre 4, 2022
spot_img
AccueilInternationalBurkina Faso : Damiba préparerait une contre-offensive

Burkina Faso : Damiba préparerait une contre-offensive

Dans un communiqué lu à la télévision nationale et signé par le capitaine Ibrahim Traoré, le Lieutenant colonel Paul-Henri Damiba se serait retranché à la base française à Kamboinsin pour préparer une contre-offensive.

Le communiqué indique que cela fait suite à la volonté du nouveau président du MPSR de se tourner vers d’autres partenaires pour lutter contre le terrorisme. Ainsi la population est invitée à ne pas tomber dans le « piège » et de faire confiance au nouveau pouvoir. La France a rejeté dans une déclaration les accusations selon lesquelles Damiba se trouverait dans la base des forces françaises à Kamboinsin.

« Même s’il gagne, il va diriger qui ? Un président illégitime venu au pouvoir par un putsh qui se fâche parce qu’on lui a fait un coup d’État. Allez y comprendre. Le Lieutenant colonel prépare-t-il une contre offensive ? Ah bon ? Et à quelle fin ? Il se trompe royalement de lieu. C’est à la MACA qu’il doit ériger résidence. Paul-Henri Damiba et son oncle, comme son idole Blaise et son frère François, sont vomis. Fin de récréation », peut-on lire dans un commentaire sur Le Faso.net.

Avant d’ajouter : « Trop gros comme raison. Qui veut manger son chien l’accuse de rage. Peut-on fournir une preuve de sa présence chez les militaires dont on parle ? On ne crois pas que Damiba soit actuellement protégé par les Français. Mais admettons que le camp de Traoré l’emporte. Comment se fera à l’avenir la collaboration avec ceux qui étaient du camp de Damiba ? Nous somme dans une guerre civile qui ne dit pas son nom. Que Dieu nous vienne en aide ».

Cependant, croit le commentateur, les nouveaux hommes de la junte risquent d’échouer s’ils sont déjà dans une histoire de partenaire russe ou français. « C’est une paresse intellectuelle et une paresse de s’assumer que de raisonner ainsi. Si votre seule stratégie est de parler de la Russie ou de la France, vous risquez de ne pas faire quatre mois. C’est la honte quand j’entends des jeunes africains raisonner en pro russe ou pro français (…) Un manque de culture politique ».

Et de souligner : « Le matériel militaire déjà à notre disposition est largement suffisant pour mater ces terroristes en hayon, en tapette, à moto, sans gilet pare-balles et tenant généralement juste des kalachnikov. Ce qui nous manque, c’est l’union, la stratégie et la détermination. On ne peut pas vouloir notre souveraineté et parler en terme de pro russe et pro français. Sankara n’a pas du tout raisonner de cette manière. C’est la honte ! Ces nouveaux putchistes sont mal partie ».

(Avec Le Faso.net)

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img