jeudi, décembre 1, 2022
spot_img
AccueilInternationalGuinée (Conakry) : "Embaló, un guignol dans le manteau d’homme d’Etat"

Guinée (Conakry) : « Embaló, un guignol dans le manteau d’homme d’Etat »

C’est la guerre des mots entre Conakry et le Président de la CEDEAO. Ce dernier a reçu une volée de bois vert à la suite de sa déclaration, qui a fâchée la junte militaire au pouvoir en Guinée.

Le Premier ministre de la Guinée Dr Bernard Goumou n’a pas été tendre avec le Président en exercice de la CEDEAO Umaro Sissoco Embaló, qui annonçait de « lourdes sanctions » en cas d’échec du dialogue sur la transition. Dans une correspondance envoyée à la presse, il souligne d’emblée : « Nous avons constaté avec étonnement et exaspération la nouvelle sortie de l’amuseur public de Bissau, un guignol dans le manteau d’homme d’État ».

Avant d’ajouter : « Malheureusement, celui qui montre qu’il est arrivé par effraction à la tête de la respectable institution sous-régionale est sorti, comme à ses habitudes, du cadre sacré de la diplomatie et du respect que l’on doit à ses pairs. Ne pouvant s’empêcher de parler de la République de Guinée qui devient décidemment une obsession pour lui, Umaru l’emballé Cissoko a encore dérapé, nous obligeant à notre corps défendant, de le recadrer ».

Le chef du gouvernement guinéen, mis en place par la junte militaire après le départ forcé de Alpha Condé, il y a un an, martèle : « Nous considérons inappropriées et grossières ses prises de parole contre notre pays et ses dirigeants. Il nous revient donc de rappeler au président Bissau guinéen que sa démarche personnelle, irrévérencieuse, irrespectueuse et irresponsable lui retire le peu de crédibilité qu’il lui restait pour parler de la situation guinéenne ».

Et de revendiquer « fièrement et jalousement », l’appartenance de la Guinée à la CEDEAO, en tant que membre fondateur de cette organisation. « Le dialogue se poursuit et ne sera jamais rompu. La Guinée reste disponible pour travailler avec les pays frères de notre espace pour trouver des solutions concertées aux défis actuels. Par le passé, la Guinée a montré sa disponibilité à prêter main forte à ses voisins en difficulté ».

Pour lui, « la transition guinéenne est inclusive et prend en compte les positions de l’ensemble des Guinéens pas uniquement celle d’une officine dont l’emballé de Bissau a du mal à dissimuler le parrainage. Comme il aime s’épancher dans les médias, nous l’invitons par ce même canal à cesser de se cacher derrière le masque de la CEDEAO pour régler des comptes personnels. Son jeu est connu ».

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img