jeudi, décembre 1, 2022
spot_img
AccueilInternationalNations Unies : L'UA s'en prend aux agences de notation

Nations Unies : L’UA s’en prend aux agences de notation

L’Afrique demande au Groupe de crise mondiale de favoriser un dialogue constructif avec les agences de notation pour une amélioration de leur méthode d’évaluation.

Le chef de l’Etat du Sénégal Macky Sall, par ailleurs Président en exercice de l’Union Africaine (UA), a pris la parole à la 77e assemblée générale des Nations Unies, qui se tient depuis ce matin à New-York. Une belle occasion pour revenir sur les insuffisances (révélées par un rapport) dans les procédés d’évaluation des agences de notation financière. En soulignant « l’importance d’appliquer des méthodologie transparente afin de pas miner la confiance dans les notations ».

Avant de poursuivre : « Nous sommes préoccupés par le fait que la perception du risque (de solvabilité financière d’un pays) en Afrique continue d’être plus élevé que le risque réel. Ce qui renchérit les primes d’assurance et pénalise la compétitivité de nos économies. c’est pourquoi l’Afrique renouvelle sa proposition au Groupe de réponse à la crise mondiale sur l’alimentation, l’énergie et les finances ». Dans un contexte ponctué par la Covid-19 ainsi que la guerre en Ukraine.

De ce fait, le Président Macy Sall s’attend à « ce qu’il engage, en rapport avec le G20, le Fond Monétaire International (FMI) et la Banque Mondiale, un dialogue constructif avec les agences de notation sur l’amélioration de leur méthode de travail et d’évaluation ». Dans la même veine, « l’Union Africaine réitère son appel pour la réallocation partielle des droits de tirage spéciaux, si nécessaire pour les pays en développement dans un premier temps », plaide-t-il.

Sans manquer de rappeler la mise en œuvre de l’initiative du G20 de suspension du service de la dette. Car, « ce choc (la crise mondiale) sans précédent fragilise davantage les économies les plus faibles. Il rend encore plus pressant leur besoin en liquidité pour atténuer les effets de l’inflation généralisée et soutenir les ménages, les couches sociales les plus vulnérables notamment les jeunes et les femmes », a dit le Président Macky Sall à la tribune de l’ONU.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img