jeudi, décembre 2, 2021
spot_img
AccueilInternationalQuand le Mali donne une leçon de communication diplomatique au Sénégal

Quand le Mali donne une leçon de communication diplomatique au Sénégal

Madina Sissoko Dembélé, la ministre malienne des Transports et des Infrastructures dans le gouvernement Choguel Kokalla Maïga a donné une leçon classe de communication diplomatique et gouvernementale à son homologue sénégalais Mansour Faye, en appelant « au sens de la responsabilité et de la mesure » des transporteurs et conducteurs maliens, là où le Sénégalais a utilisé un langage guerrier et pyromane en réaction à l’accident de Kaolack du 15 août qui a vu un camion malien percuter un taxi sénégalais, avec à la clef, 4 morts.

« Le Ministre des Transports et des Infrastructures informe l’opinion publique qu’un camion malien a percuté ce jour 15 août 2021 à Kaolack au Sénégal un taxi. L’accident survenu a entraîné mort d’hommes. La colère des habitants s’est abattue sur des citernes maliennes. Il revient que certains de nos compatriotes ont entrepris une riposte contre des véhicules sénégalais. Au nom du gouvernement de la République du Mali, le Ministre en appelle au sens de la responsabilité et de la mesure de nos transporteurs et conducteurs. », a déclaré diplomatiquement la ministre Madina Sissoko Dembélé via un communiqué officiel parcouru par diantbi.com.

Le Premier ministre de la transition au Mali Choguel Kokalla Maïga a jeté son dévolu sur Madina Sissoko Dembélé comme son ministre des Transports et des Infrastructures.

Avant d’ajouter que « le Ministre assure que les contacts sont pris avec les autorités sénégalaises pour faire toute la lumière sur ces graves incidents qui n’honorent pas les excellentes relations de fraternité et d’amitié entre nos deux pays. Le Ministre des Transports et des Infrastructures sait pouvoir compter sur l’esprit de compréhension de nos compatriotes. »

Le Président sénégalais Macky Sall a nommé le frère de sa femme Marième Faye Sall, Mansour Faye comme ministre des Infrastructures, des transports terrestrest du Desenclavement.

Ce communiqué fait à Bamako, le 15 août 2021 par Madina Sissoko Dembélé, la ministre malienne des Transports et des Infrastructures est à des années lumières de celui fait à chaud sur Facebook par Mansour Faye, le ministre des Infrastructures, des transports terrestres et du Désenclavement.

Morceaux choisis avec un champ lexical populiste, pyromane et vindicatif : « C’est avec une douleur atroce et une vive colère que j’apprends le décès de quatre occupants d’un taxi qu’un camion a percuté sans leur laisser la possibilité d’échapper à une mort atroce. Des blessés sont aussi notés durant cet accident odieux et révoltant. Les auteurs de cet acte ignoble seront appréhendés et traduits en justice. Une enquête est en cours », peut-on lire dans le post du ministre Mansour Faye sur les réseaux sociaux.

D’ailleurs, ce poste a, par la suite, été supprimé suite à la vindicte populaire des internautes sénégalais. Un vrai peid de nez diplomatique pour le Président sénégalais Macky Sall qui a nommé le frère de sa femme (Ndlr : Marième Faye Sall) justement Mansour Faye comme ministre des Sports.

Assimi Goïta, le président de la Transition du Mali et le président de la République du Sénégal, Macky Sall.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img