mercredi, décembre 7, 2022
spot_img
AccueilInternationalRussie/Ukraine : Les dernières minutes de la guerre

Russie/Ukraine : Les dernières minutes de la guerre

Les dernières informations sur la guerre menée par la Russie en Ukraine marquées par l’annonce d’une nouvelle trêve partielle par Moscou, ce mercredi. Pour continuer d’évacuer des civils. Une accalmie temporaire, « et que Poutine va ensuite doubler la mise », selon le patron de la CIA.

Chine, une humanitaire à l’Ukraine : La Chine, qui n’a pas condamné l’invasion russe en Ukraine, a envoyé mercredi une aide humanitaire d’une valeur de 720.000 euros vers ce pays, a annoncé la diplomatie chinoise. Proche du régime du président russe Vladimir Poutine, Pékin se refuse depuis l’intervention du 24 février à employer le mot « invasion » et rejette volontiers la faute du conflit sur les Occidentaux et « l’expansion » de l’Otan.

Livraisons françaises d’armes : Depuis quelques heures, Alexis Corbière est critiqué pour avoir accidentellement brisé le secret militaire sur les livraisons françaises d’armes à l’Ukraine. Dans la séquence, les journalistes de France Info disent ne pas avoir accès la liste de ce qui est envoyé, quand le député LFI évoque « des gilets pare-balles et quelques missiles antichars », une « liste » bien vague et sans chiffres.

Troublé quand les journalistes lui font remarquer que le gouvernement ne veut pas communiquer sur ce sujet, et lui-même précisant qu’il n’a pas le droit de le dire, il se rattrape en disant « ça peut ressembler à ça ». Sur la même antenne de France Info le jeudi 3 mars, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal avait pourtant lui aussi évoqué une partie de la liste, citant des casques et de l’essence. Tout en précisant que « la France ne communiquera pas la liste des éléments défensifs envoyés à l’Ukraine car c’est communiqué à la Russie ».

Centrale de Tchernobyl « complètement arrêtée » : L’alimentation électrique de la centrale nucléaire de Tchernobyl et de ses équipements de sécurité « a été complètement déconnectée du réseau électrique en raison des actions militaires de l’occupant russe », a annoncé mercredi l’opérateur ukrainien Ukrenergo. Le site, à l’origine de la plus grave catastrophe nucléaire civile en 1986, « n’a plus d’alimentation électrique », est-il précisé.

Zelensky appelle à l’envoi des Mig-29 : Washington et Varsovie sont en désaccord sur les modalités pour fournir ces avions de chasse à l’armée ukrainienne. La Russie s’inquiète également d’un « scénario potentiellement dangereux » après la promesse de Varsovie d’envoyer des chasseurs Mig-29 à l’Ukraine.

(20minutes.fr)

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img