samedi, décembre 4, 2021
spot_img
AccueilPeopleEl Hadji Diouf, un double Ballon d'Or "souteneur" de présidents

El Hadji Diouf, un double Ballon d’Or « souteneur » de présidents

S’il était un virus, on aurait dit qu’il a muté en variant. El Hadji Diouf est passé en dix ans de Ballon d’or contestataire à Ballon d’Or «docile» soutien indéfectible à la fois du président de la République du Sénégal, Macky Sall et du président de la fédération sénégalaise de football (FSF), Me Augustin Senghor.

Pourtant en juillet 2011, Augustin Senghor et sa bande l’avaient radié pour cinq ans de de «toute activité relative au football» au Sénégal, juste parce que le joueur de Blackburn d’alors avait traité les fédéraux et le coach des Lions de l’époque Amara Traoré de « corrompus ». Autres temps, autres mœurs.

El Hadji Diouf, chantre inconditionnel de Macky Sall et aujourd’hui de Me Augustin Senghor? Qui aurait jamais pu imaginer que El Hadji Ousseynou Diouf, le double Ballon d’Or africain contestataire qui mettait du poivre aux yeux de Steven Gerrard à Anfield ou encore qui crachait sur les supporters du Celtic Gasgow allait devenir en 2021 un Ballon d’Or aussi «docile» avec Augustin Senghor. Il ne faut jamais dire «fontaine, je ne boirai pas de ton eau».

Avec la baguette, Augustin Senghor qui vient de rempiler pour un quatrième mandat à la FSF, l’avait radié pour cinq ans en 2011, suite à des propos critiques sur la gestion de la fédération.

Il était reproché à celui que les Brésiliens appelaient au Mondial 2002 «Runinho» (Ndlr : le blond) des déclarations jugées «attentatoires» à l’image du football sénégalais, prononcées au cours d’un match caritatif qui s’était tenu à Bamako au Mali.

«Dioufy Fire» avait alors craché du feu sur Augustin Senghor et Cie sur une radio internationale, avant de refuser de déférer à la commission de discipline de la fédération sénégalaise de football (FSF). A l’époque, la journaliste Ndèye Ndome Thiouf, alors chargée de presse de la FSDF avait déclaré que « pour l’heure, la sanction est circonscrite au niveau local, mais, la fédération pourrait l’étendre au plan international en cas de récidive».

Mais, aujourd’hui, entre Diouf et la FSF de Me Augustin Senghor, c’est plutôt le Mburu ak Sow qu’on voit entre Idrissa Seck de Rewmi et Macky Sall.

El Hadji Ousseynou Diouf, Macky Sall et Samuel Eto’o fils

Chose bizarre! Aujourd’hui en 2021, au moment où on voit Amdy Moustapha Faye, l’ancien joueur de Newcastle tire à boulets rouges sur Augustin Senghor et Cie, El Hadji Ousseynou Diouf, lui, file la lune de miel pleine avec la féd, après avoir soutenu sans ambages le 4ème mandat du maire de Gorée.

Donc, c’est logiquement que le double Ballon d’Or africain soit ainsi confirmé au poste de «Conseiller Spécial du Président de la FSF pour les équipes nationales». Bref, une part du gâteau nutella du consensus, puisque les autres souteneurs en l’occurrence Louis Lamote, Mbaye Diouf Dia et justement Amara Traoré ont, eux aussi, été cooptés en version élargie dans le Comité Exécutif comme «des personnes ressources».

Le problème qui se pose en définitive, c’est que El Hadji Diouf, soutien affirmé du mari de Marième Faye Sall qui a soutenu un 4ème mandat de Augustin Senghor à la fédération sénégalaise de football peut bel et bien et logiquement soutenir celui de Macky Sall à la présidence de la République du Sénégal en 2024, le cas échéant. Qui peut le plus, peut le moins.

https://youtu.be/1cbgArmlT9g
https://youtu.be/qJjhojm_gkU

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img