dimanche, décembre 5, 2021
spot_img
AccueilPeopleScandale sexuel autour de Miss Sénégal 2020 : Qui a violé Fatima...

Scandale sexuel autour de Miss Sénégal 2020 : Qui a violé Fatima Dione ?

Tout le Sénégal est scotché à l’identité du violeur de Miss Sénégal 2020. Cette dernière, encore sous le choc, botte pour le moment en touche.

« Je ne connais pas mon violeur et je suis incapable de dire ce qui s’est passé cette fameuse nuit où j’ai été victime de viol. Je ne veux incriminer personne ». C’est la réponse de la Miss Sénégal 2020 à la question de savoir l’identité de son violeur. Presque gênée, Ndèye Fatima Dione préfère envelopper sa mésaventure d’un voile de mystères. « Je ne veux pas trop m’épancher sur la question, dit-elle, je veux sauvegarder ma dignité ».

En 2020, quelques semaines après son sacre comme la plus belle fille du pays, Fatima Dione doit se rendre au Maroc pour honorer un contrat. Pour une sombre explication, elle ne passe pas la nuit à l’hôtel comme il est de coutume avec les Miss. Elle passe plutôt la nuit chez le coordonateur du Comité Miss Sénégal, Seydina Camara. « Dés mon réveil, j’ai senti qu’il s’était passé quelque chose… », raconte-elle. Elle ajoute : « Je ne l’accuse de rien mais c’est à la suite de ces événements que j’ai sombré…».

Aujourd’hui, tous les regards se tournent naturellement vers le coordonateur du Comité Miss Sénégal, Seydina Camara. S’il n’est pas établi qu’il est forcément le violeur de Fatima Dione parce que cette dernière a passé une nuit chez lui, il n’en demeure pas moins qu’il est le principal suspect. Saura-t-on ce qui s’est passé cette fameuse nuit ? A-t-elle était droguée ? « Là non plus je ne sais pas, révèle la Miss Sénégal 2020. Je ne me souviens de rien ». Etait-elle seulement consciente ?

L’opinion publique sénégalaise s’est émue de cette affaire qui n’a pas fini de révéler tous ses dessous. Des organisations comme Jamra en appelle à l’auto-saisine du Procureur. Les nombreux mouvements féministes ne sont pas en reste qui demandent justice pour Fatima Dione. Cette dernière, victime des grandes personnes, de sa fragilité, de son inexpérience et de ses complexes de jeune fille, ne compte pas pour le moment convoquer la Loi pour connaître l’identité de son violeur et père de son enfant. « Je ne veux pas encore de polémiques. J’en ai assez bavé comme ça cause pour laquelle j’ai préféré garder le silence pour me prémunir…», murmure-t-elle. Aussi démunie que mystérieuse.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img