mercredi, décembre 7, 2022
spot_img
AccueilPolitiqueAbdoul Mbaye internationalise son combat contre Macky Sall

Abdoul Mbaye internationalise son combat contre Macky Sall

Face au maintien du parrainage condamné par la justice internationale (NDLR arrêt CEDEAO) qui pourrait conduire « au boycott des élections législatives », le Président de l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail (ACT) Abdoul Mbaye estime que désormais, les Sénégalais doivent « attirer l’attention du reste du monde » sur ce qu’il appelle « les pratiques abominables de Macky SaLL qui malmènent la démocratie sénégalaise ».

Abdoul Mbaye, l’ancien Premier ministre de Macky Sall en a marre de Macky Sall. Et il le fait savoir. «  Y’en a marre de toujours suivre Macky SALL dans ses complots contre l’opposition. Le maintien d’un parrainage condamné par la justice internationale devrait conduire au boycott des élections législatives. Pourquoi participer à un jeu dont il fixe les règles pour être certain de le gagner? Nous ne servirions plus de faire valoir dans une démocratie malmenée qui ne l’est plus que de nom. », a dénoncé Abdoul Mbaye sur sa page facebook visitée par diantbi.com.

Avant de charger l’actuelle législature de l’assemblée nationale qui, selon le banquier, « restera une chambre d’applaudissements, d’enregistrement de lois violant les engagements internationaux du Sénégal et la dignité des citoyens. Par contre nous attirerions l’attention du reste du monde sur les pratiques abominables de Macky SALL malmenant la démocratie sénégalaise; et au moins l’étranger comprendra mieux cette fois les prochains soubresauts qui guettent le Sénégal. »

« Absente du Parlement, l’opposition se consacrera alors aux échanges directs avec les populations partout dans le pays afin de créer le sursaut dont il a besoin. Ceci dit je reste autant que possible solidaire des décisions qui seront celles de la coalition de partis politiques à laquelle nous appartenons. », a ajouté Abdoul Mbaye qui est en pleine lune de fiel avec Macky Sall après la lune de miel quand il était Premier ministre très marketing du successeur de Me Abdoulaye Wade.

Pour rappel suite à une saisine diligentée par l’Union sociale libérale de l’avocat Abdoulaye Tine en 2018, la Cour de justice de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest, dans un arrêt de 32 pages rendu le 28 avril 2021, avait fustigé le caractère de cette loi qui violait le code électoral sénégalais.

Morceau choisi :« La Cour décide que les formations politiques et les citoyens du Sénégal qui ne peuvent se présenter aux élections du fait de la modification de la loi électorale [en 2018] doivent être rétablis dans leurs droits par la suppression du système de parrainage, qui constitue un véritable obstacle à la liberté et au secret de l’exercice du droit de vote, d’une part, et une sérieuse atteinte au droit de participer aux élections en tant que candidat, d’autre part. » Wait and see.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img