jeudi, décembre 1, 2022
spot_img
AccueilPolitiqueBabacar Diagne censure Ahmed Aïdara sur la TFM de Youssou Ndour

Babacar Diagne censure Ahmed Aïdara sur la TFM de Youssou Ndour

Ahmed Aïdara, le journaliste de la SEN TV, par ailleurs candidat de la coalition Yeewi Askanwi aux élections départementales et municipales du 23 janvier 2022, a annoncé que la Télévision Futurs médias (TFM) lui a notifié sa décision de surseoir à l’émission Faram Faccë qui était prévue hier mercredi à 22H heure de Dakar et dont le spécialiste de la revue de presse était la guest star de Pape Ngagne Ndiaye.

«Chers téléspectateurs, Chers camarades de la coalition Yeewi askanwi, M.Ndiaga Ndour directeur de la Tfm vient de m’informer de sa décision de surseoir à l’émission Faram faccë d’aujourd’hui dont je suis l’invité de Pape Ngagne Ndiaye. Une décision qui vient de Babacar Diagne Directeur du CNRA expliquant que les émissions politiques seront autorisées pour les candidats à partir le 08 Janvier selon les autorités du Groupe Futurs Medias.À vous de juger. », a déclaré Ahmed Aïdara.

Dans un de ces derniers bulletins parcouru par diantbi.com, le Conseil National de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA) avait apprécié que « l’évaluation à mi-parcours de la couverture médiatique de la période de précampagne a révélé que dans l’ensemble les médias ont respecté la réglementation ».

Ndiaga Ndour directeur de la Tfm vient d’informer de sa décision de surseoir à l’émission Faram faccë à Ahmed Aïdara, le journaliste de la SEN TV, par ailleurs candidat de la coalition Yeewi Askanwi  aux élections départementales et municipales du 23 janvier 2022.

Le CNRA a aussi rappelé à tous les médias d’une part « l’interdiction de toute propagande déguisée qui consiste en la diffusion par les médias de toute manifestation ou déclaration publique de soutien à un candidat ou à une liste de candidats, faite directement ou indirectement par toute personne ou association ou groupement de personnes, quelle qu’en soit la qualité, nature ou caractère, demeure valable jusqu’au vendredi 7 janvier 2022 à minuit (article L. 61 du Code électoral) »

Et d’autre part « les médias publics et privés qui traitent de la campagne électorale, qui s’étend du samedi 8 janvier 2022 à 00 heure au vendredi 21 janvier 2022 à minuit, sont tenus au respect rigoureux des règles d’équité et d’équilibre dans le traitement des activités des candidats ou listes de candidats (article L.61 dernier alinéa). »

Le Conseil national de Régulation de l’Audiovisuel a aussi appelé à « l’esprit de responsabilité de tous les médias : audiovisuels, presse écrite et presse en ligne, pour le strict respect des dispositions du Code électoral applicables aux élections territoriales sous peine des Sanctions prévues par la loi. »

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img