mercredi, décembre 7, 2022
spot_img
AccueilPolitiqueBarthélémy Dias : « Je ne suis pas de ces personnes qu’on menace...

Barthélémy Dias : « Je ne suis pas de ces personnes qu’on menace ou intimide » 

Le maire de la capitale Barthélémy Dias ne compte pas se laisser faire dans sa mission. C’est une collaboration saine et un respect mutuel qu’il attend de l’autorité étatique.

L’édile de Dakar a manifesté sa colère à la suite des propos du chef de l’État Macky, il y a trois jours : « Les maires qui s’adonnent à des recrutements hors cadre légal prévu par la loi seront révoqués ». Une mise au point adressée à Barthélémy Dias qui a enrôlé dans son cabinet le capitaine Oumar Touré (radié de la gendarmerie) et l’activiste Guy Marius Sagna. Réponse du berger à la bergère : « Je ne fais pas partie de cette catégorie de personnes qu’on menace ou intimide. Avec moi, on discute, on échange et on cherche à marcher vers l’essentiel », a-t-il lancé face à la presse cet après-midi.

Avant de poursuivre : « Si ceux qui parlent de révocation ont (peut-être) pensé à la mairie de Dakar, je les invite respectueusement à retirer leurs propos. Cela pour la stabilité du pays et de leur gouvernement ».  En soulignant n’avoir commis aucune faute, car la loi lui autorise d’être entouré de chargés de mission, de conseillers technique ou spéciaux. Et il baisse le ton : « Nous connaissons nos prérogatives. Nous ne sommes pas là pour se battre (…) Il faut être deux pour un bras de fer. Ce que nous avons déjà fait le 23 janvier. On connaît la suite. Nous n’allons pas répondre à la provocation ».

Dans cette optique, le maire de Dakar rappelle que sa responsabilité est de travailler avec l’État. D’où l’objet de sa demande d’audience au Président de la République afin d’exposer les différents problèmes de la ville, et plus particulièrement l’assainissement. « Barthelémy Dias n’a pas besoin de rencontre Monsieur Macky Sall, cela n’est d’aucune utilité. C’est le maire de Dakar qui rencontre le chef de l’État dans le cadre de sa mission. Nous espérons que notre sollicitation va recevoir une suite favorable. Et que nous n’allons pas verser dans le saupoudrage ».

Il ajoute : « Nous nous attendons qu’il soit attentif à nos difficultés et qu’il saura apporter des solutions… Un État responsable a mieux à faire que de chercher à savoir si le maire de Dakar s’est rasé ou pas. Cela n’a pas de sens. Nous n’avons pas le temps pour l’amusement, nous n’avons pas envie de le faire avec les tenants du pouvoir. Nous ne cherchons pas à nouer de l’amitié avec eux. Nous voulons une collaboration constructive, objective et durable ». Sans manquer de se réjouir de l’engagement du Président à développer la capitale. Mais qu’on sache quelles sont les priorités.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img