mercredi, décembre 7, 2022
spot_img
AccueilPolitiqueBokk Guis Guis : Cheikh Abdou Bara Dolly en route vers « YAW »

Bokk Guis Guis : Cheikh Abdou Bara Dolly en route vers « YAW »

La coalition « Yewwi Askan Wi » (YAW) devrait enregistrer, les semaines à venir, l’adhésion du député Abdou Bara Dolly Mbacké. Après son départ de Bokk Guis Guis et « Walu Sénégal ».

Le divorce est acté entre le député Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly et la Convergence démocratique Bokk Guis Guis. C’est la semaine prochaine, samedi 26 mars, que cela sera officialisé. L’occasion de révéler les véritables raisons de la séparation avec l’ancien maire et président de l’Assemblée Nationale, Pape Diop. « Je ne peux pas en parler maintenant. Ce qui est sûr et certain, c’est que j’ai mis un terme à toute activité au sein du parti », a confié récemment le marabout dans un entretien.

Une chose est claire : le rejet de sa candidature à Mbacké lors des dernières élections locales est à l’origine de la dégradation des relations avec son leader. « Cela m’avait surpris, alors que je suis une figure importante au sein de Bokk Guis Guis. Donc je voyais cela comme une humiliation pour l’intérêt d’autres personnes (…) Si je suis resté aux côtés de Pape Diop, c’est par loyauté », soulignait-il dans son face à face avec le journaliste Pape Alé Niang sur la chaîne Youtube « Dakar Matin ».

L’homme était, selon toutes apparences, devenu gênant pour cette organisation politique qui, semble-t-il, serait en train d’œuvrer dans l’optique d’un rapprochement avec la mouvance présidentielle. Pour celui qui se définit comme l’un des meilleurs parlementaires de la 12ème législature, cela ne fait l’ombre d’aucun doute. « Si on combat un régime pendant dix ans, et là je vois le parti prendre des positions contraires, je ne comprends plus… Je sais que des opposant travaillent pour le Président Macky Sall ».

Avant de poursuivre : « Des leaders politiques sont même allés lui dire avoir tout fait pour que les « Dolly Dolly » ne gagnent pas les locales (à Mbacké et Touba) ». Et tous les actes posés par le « Bokk Guis Guis » ont suffi pour le convaincre que son parti est à un rôle dans ce jeu « Mackyavélique ». Dès lors, « le moment était venu de prendre mes responsabilités, voler de mes propres ailes », dit Cheikh Abdou Bara Dolly qui va lancer son mouvement en perspective des prochaines Législatives.   

Mais, c’est surtout pour continuer de s’opposer au camp du pouvoir. En refusant d’avaliser la dynamique dans laquelle « Bokk Guis Guis » s’est lancé : la reconstitution de la famille des Libéraux. « Je ne crois pas à ses retrouvailles. C’est du tape-à-l’œil et du deal. Ceux qui l’agitent cherchent juste à y tirer profit. Cela fait leurs affaires », a martelé le député. Avant de tracer son avenir politique : « Je ne rejette pas l’idée de rejoindre « Yewwi Askan Wi » (YAW). Je suis prêt à m’associer à toute opposition radicale contre le Président Macky Sall ».

En étant convaincu de ne pas rater le train de l’histoire. « Depuis 2017, toutes les coalitions dans lesquelles je me trouve ont gagné les élections à Mbacké », lance Cheikh Abdou Mbacké.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img