lundi, décembre 6, 2021
spot_img
AccueilPolitiqueCoalition Wallu Sénégal : Wade, sage ou otage ?

Coalition Wallu Sénégal : Wade, sage ou otage ?

Patron de la coalition Wallu Sénégal pour les élections locales, Abdoulaye Wade n’est pas encore à la retraite. Ses partisans attendent de lui monts et merveilles comme au beau vieux temps.

ll y a d’abord le faux, l’invraisemblable. Comme cette hypothèse qui circule dans Dakar et qui ferait d’Abdoulaye Wade le candidat de la coalition Wallu Sénégal à la mairie de Dakar lors des prochaines élections locales. D’où vient-elle ? Sans doute de sa propre coalition. Une sorte de ballon de sonde ou de bouclier pour exister face aux deux fortes coalitions d’en face (Yewwi Askan Wi et Benno Bokk Yakaar) et créer un contre-feu après la démission fracassante de Pape Diop, le patron de Bok Gis-Gis, de la coalition Wallu Sénégal.

« Je considère que le président Abdoulaye Wade est une icône dans la politique que personne ne doit induire dans des choses qui le rendent petit». La déclaration estde Babacar Gaye, ancien du PDS et actuel responsable du Parti des libéraux et démocrates/And Suqali (Pld/As), qui s’exprimait sur sur Rfm matin. L’ancien porte-parole du PDS estime que ceux qui agitent l’idée de voir Wade briguer la mairie de Dakar sont animées d’intentions malsaines. « Ceux qui veulent le candidater ne sont pas responsables. On ne doit pas mener le président Abdoulaye Wade à des polémiques dans ce pays. Cela ressemble plutôt à de la tromperie parce que ceux qui veulent le candidater cherchent à se cacher derrière lui ».

Absent du Sénégal, l’ancien président libéral du Sénégal suit tous ces soubresauts politiques de loin. Lors du lancement de la coalition Wallu Sénégal, le vendredi 8 octobre dernier, Wade s’était juste contenté de délivrer un message à travers son porte-parole, Mayoro Faye. « Abdoulaye Wade est très content. Il est en train de nous suivre. Il a aujourd’hui l’esprit tranquille. Wade m’a dit qu’Abdoul Mbaye est son fils. Pour Mamadou Diop Decroix, on a toujours cheminé ensemble… », a-t-il rapporté. Si l’objectif de cette coalition est de s’apprêter pour les prochaines élections locales et par la suite pour le scrutin présidentiel de 2024, il ne fait aucun doute que c’est pour baliser le terrain politique à Karim Wade. En attendant, son père, bête politique, tente de maintenir la barque PDS à flots.

Il est peu probable que Wade mouille le maillot lors de la prochaine campagne électorale pour ces locales de janvier 2022. A fortiori qu’il brigue un quelconque mandat à la tête d’une marie même si ça aurait de la gueule. Ses partisans (Abdoul Mbaye, Mamadou Diop Decroix, etc) doivent faire face à l’adversité. Et maintenir les équilibres. Car, après le départ de Pape Diop, cette coalition, dirigée par le PDS, ne survivra pas à une nouvelle défection d’un ténor issu de ses rangs.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img