lundi, décembre 6, 2021
spot_img
AccueilPolitique« Comment Thierno Diallo qui était en prison peut diffuser cette vidéo...

« Comment Thierno Diallo qui était en prison peut diffuser cette vidéo de Kilifa ?»

Aliou Sané, le coordonnateur de Y en a marre est resté perplexe sur le fait que Thierno Amadou Diallo (l’ami de Kilifa dans la vidéo) qui était en prison puisse himself diffuser la vidéo qui a incriminé le rappeur de Keur Gui jusqu’à ce mandat de dépôt pour les délits, entre autres, de Association de malfaiteurs, corruption, tentative de faux dans un document administratif, complicité de corruption…

En conférence de presse ce jeudi à Dakar (Sénégal) sur l’affaire Kilifa-Simon qui pollue actuellement Y en a marre, Aliou Sané s’est indigné de l’auto-saisine sélective du procureur de la république qui a préféré ignorer le délit de collecte et diffusion de données à caractère personnelles pour se focaliser que sur le fond de la vidéo.

«Comment Thierno Diallo qui était en prison peut diffuser cette vidéo de Kilifa. La première vidéo a été publié le 28 juillet 2021 et on attendu le 7 septembre avec l’éclatement du scandale de la fabrication de passeports diplomatique mettant en cause des députés pour allumer un contre feu avec cette convocation de Kilifa et de Simon Kouka. Il y a eu cette auto–saisine sélective alors que le délit la collecte et la diffusion de données personnelles passée sous silence. Avant d’épiloguer sur ce qu’il y a dans la vidéo, la collecte et la diffusion de données à caractère personnelle est punie par la loi. Mais, le procureur ne s’est pas auto-saisi sur cette question. Combien de rapports des corps de contrôle incriminant des hauts dignitaires dorment dans le tiroirs hauts dignitaires du régime dorment dans les tiroirs du procureur. Pourtant sur la question de la collecte et la diffusion une plainte a été déposée par les avocats de Kilifeu auprès de la brigade de la cybercriminalité. », a argumenté Aliou Sané lors de la conférence de presse.

Et Aliou Sané d’accuser ainsi l’environnement des avocats de Thierno Diallo et de l’institution judiciaire qui a auditionné le sieur Diallo d’avoir réalisé cette délation avec cette vidéo que le site leral.net a diffusée en exclusivité.

« Quand les enquêtes sérieuses débuteront, on saura que la personne qui a balancé cette vidéo se trouve dans l’environnement des avocats et de l’’institution judiciaire, ses avocats. Ça ne peut être qu’un ou des avocats ou des personnes qui gravitent autour de l’institution judiciaire », a ajouté Aliou Sané.

Pour l’un des avocats de Kilifa, Chiekh Koureyssi Bâ, « Alors qu’en toute logique les deux artistes et leur accusateur THIERNO AMADOU DIALLO s’acheminaient ce lundi vers leur comparution directe devant le Tribunal des flagrants délits, le Procureur a brusquement rétro pédalé et ouvert une information. Les préventions mineures retenues au départ ont muté de manière inattendue en un déluge d’infractions dont la seule énumération est déjà un exercice rébarbatif : -Association de malfaiteurs,-corruption -tentative de faux dans un document administratif -tentative de trafic contren Kilifeu et X,-complicité de corruption -complicité de tentative de faux-usage de faux document administratif et complicité de trafic de migrants contre Thierno Amadou DIALLO-tentative de trafic de migrants et complicité d’usage de faux contre Simon Kouka…OUF ! » No comment !

1 COMMENTAIRE

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img