vendredi, décembre 3, 2021
spot_img
AccueilPolitiqueDr Babacar Diop reste et demeure un "Guelwaar"

Dr Babacar Diop reste et demeure un « Guelwaar »

Pour le Dr Babacar Diop, il n’est pas question d’enlever le vocable « Guelwaars » dans l’appellation de son parti politique FDS (Force Démocratique du Sénégal). Ce que le ministère de l’intérieur avance comme argument au refus de délivrer le récépissé.

Le Docteur en philosophie Babacar Diop ne conçoit pas l’existence de son parti dénommé Force Démocratique du Sénégal (FDS) sans le vocable « Guelwaars ». Pour lui, c’est tout ou rien. « On enlèvera aucune virgule de notre dossier » a-t-il martelé lors d’un point de presse hier mercredi. Après le refus du ministère de l’intérieur de délivrer le récépissé constatant la reconnaissance de sa structure.

Au motif que « cela ne peut pas figurer dans la dénomination du parti, car ça a une connotation ethnique. Ce que notre constitution n’autorise pas ». Pourtant, la procédure a suivie normalement son cours. « Il y a eu des enquêtes, on m’a entendu ainsi que la trésorière et le secrétaire général. Des compléments d’informations ont été fournis » dit le Dr Babacar Diop.

Avant de souligner que l’argument avancé est faux. « On nous a indiqué que « Guelwaars » est lié à l’ethnie sérère. Ce qui n’est pas vrai (…) Il s’agit d’un problème de démocratie et de libertés publiques, qui nous permet d’avoir un parti politique. Mais comme tout ce que le ministre de l’intérieur Antoine Diome fait, c’est sur la base du complot, il est encore dans ça. Nous faisons peur et on veut bloquer notre parti ».

Dr Babacar Diop invité de l’émission Quartier Général sur TFM

Selon l’enseignant-chercheur, « Guelwaars » vient du Malinké. C’est l’appellation des soldats de Soundjata Keïta dans l’empire du Mali. « Ils sont allés à Gabou (ancien royaume mandingue qui couvre une partie du Sénégal, de la Gambie et de la Guinée-Bissau) puis dans le Sine (…), ça touche 5 ethnies que sont les sérères, les peulhs, les wolofs, les mandingues et les malinkés. C’est le symbole du métissage culturel, linguistique, ethnique du Sénégal ». Ainsi que du « diome », du « fouleu » et du « fiit ».

En effet, Dr Babacar Diop dira que l’ajout du vocable « Guelwaars » au sigle (FDS) de son parti a été plus inspiré par le film du même nom de Ousmane Sembène où l’acteur principal fait montre de patriotisme et défend son peuple jusqu’à mourir. « C’est pour ces valeurs que nous nous battons » lance-t-il. Ainsi son parti ne compte pas se laisser faire. On annonce une « bataille culturelle, intellectuelle, politique et judiciaire ».

La chambre administrative de la cour suprême sera saisi pour attaquer « l’excès de pouvoir » du ministre de l’intérieur. « On va continuer d’utiliser ce vocable. Ce qui importe est la reconnaissance de la population que nous avons » indique Babacar Diop, qui rappelle que le Pr Cheikh Anta Diop avait connu la même chose avec la création de son parti RND (Rassemblement National Démocratique) sous le régime de Senghor. Et Idrissa Seck avec son parti Rewmi sous Wade.

1 COMMENTAIRE

  1. Franchement au point où nous sommes dans ce pays avec un système sanitaire inexistant et des morts à la pelle , ces politicards nous pompent l’air et dédient leur énergie à des futilité ! C’est être ignorant que de dire que guelawar appartient à une ethnie ! Donnez lui comme cadeau les œuvres de Sembéne ça l’aidera à se cultiver tant soit peu

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img