mardi, février 7, 2023
spot_img
AccueilPolitiqueGestion budgétaire : Le ministère des sports adopte la déconcentration de l'ordonnancement

Gestion budgétaire : Le ministère des sports adopte la déconcentration de l’ordonnancement

Avec la Loi organique relative aux lois des finances (LOLF) n°2020-07, la gestion budgétaire est désormais décentralisée. Pour cela, le ministre des Sports envoie ses agents en formation.

Les cadres du ministère des Sports sont en séminaire de formation pour deux jours (lundi 7 et mardi 8 novembre 2022). C’est dans le cadre de la mise en oeuvre des réformes budgétaires, qui visent l’harmonisation des finances publiques au sein de l’espace l’UEMOA (Union Economique et Monétaire Ouest Africain). Après l’adoption de la nouvelle LOLF 2020-07 instituant les dernières améliorations nécessaires au basculement intégral dans le concept budget-programme.

Pour le ministre Yankhoba Diatara, « il s’agit d’un changement de paradigmes qui englobe toute l’action publique sur la base des principes et règles de la gestion axée sur les résultats, qui orientent les mécanismes de décision et les affectations budgétaires ». Avant de se réjouir « des améliorations substantielles apportées dans la fonction de suivi-évaluation sous l’inspiration de son Excellence le Président de la république Macky Sall ».

Le patron du département des sports, venu présidé l’ouverture de cette session de formation, de souligner : « Sur la question spécifique de la déconcentration de l’ordonnancement, dont la généralisation est intervenue en 2022, le ministère a opté pour la désignation des chefs de services régionaux et départementaux, en qualité d’ordonnateurs secondaires de leurs budgets respectifs ». Mais, ils ne sont pas « suffisamment imprégnés des procédures relatives aux opérations de fin de gestion… ».

De ce fait,  » on a estimé utile et impératif d’organiser cette formation pour que les ordonnateurs et gestionnaires de crédits du ministère des sports prennent la pleine mesure de leur mission et de leurs responsabilités dans la mise en œuvre de la déconcentration de l’ordonnancement », dit Yankhoba Diatara. Et de réaffirmer son « attachement à l’observance correcte des règles relatives à la préparation et à l’exécution de la dépense publique, gage de l’atteinte des objectifs sectoriels ».

Le ministre n’a pas manquer d’inviter ses agents à s’armer des règles pertinentes de la déontologie et des principes essentiels de l’administration de performance. « Afin de mieux participer à bâtir un système sportif performant et accessible qui contribue durablement au développement économique et social du Sénégal », indique-t-il. Et de les assurer de sa volonté d’améliorer leur conditions de travail, et de renforcer leur capacités à agir davantage dans le sens de la performance.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img