samedi, décembre 4, 2021
spot_img
AccueilPolitiqueGrogne, bouderies et calculs politiciens dans Taxaawu Sénégal : Khalifa Sall saura-t-il...

Grogne, bouderies et calculs politiciens dans Taxaawu Sénégal : Khalifa Sall saura-t-il éteindre l’incendie ?

A quelques jours de la clôture des listes des différentes forces en présence pour les locales de janvier 2022, Taxaawu Sénégal est secoué de l’intérieur. Son chef, Khalifa Sall, a décidé de reprendre les choses en mains. Mais, à quel prix ?

Face à la grogne qui assaille son parti, Taxaawu Sénégal, Diantbi est en mesure de révéler que Khalifa Sall a convoqué une réunion ce samedi pour chercher à arrondir les angles et éteindre le feu qui couve. Officiellement, cette rencontre est un prétexte pour resituer les choses à quelques jours de la clôture des listes des différentes coalitions engagées dans les élections locales. Officieusement, c’est plus problématique avec les bouderies de Bamba Fall, l’entêtement de Barthélémy Dias à aller à l’assaut de la Mairie de Dakar, les questionnements de Cheikh Guéye à la Mairie de Dieuppeul-Derklé et les ambitions renouvelées de Soham Wardini, actuelle mairesse de Dakar. La Maison de Khalifa Sall va-t-elle prendre feu ?

La démission fracassante de Bamba Fall de la coalition Yewwi Askan Wi n’a pas fini de faire des dégâts collatéraux. En effet, le bouillant maire de la Médina en décidant d’aller à l’assaut des locales sous sa propre bannière fragilise non seulement la coalition de l’opposition mais un peu plus Taxaawu Sénégal qui lui avait permis de devenir l’édile de la Médina. Car, Taxaawu Sénégal n’est fort à l’intérieur de Yewwi Askan Wi qu’avec la représentativité de ses maires dont Bamba Fall. Absent du pays dernièrement pour des raisons familiales, Khalifa Sall à regagner Dakar avec une cette fâcheuse surprise qui n’est pas pour lui rendre sa sérénité politique. Le cas Bamba Fall sera un des points de l’ordre du jour de la réunion de demain.

Les autres cas à régler concernent Barthélémy Dias, Cheikh Guéye et Soham Wardini. Khalifa Sall aura fort à faire pour trouver des solutions qui pourraient contenter tout ce beau monde. Pour preuve, le Maire de Mermoz-Sacré-Coeur veut coûte coûte être tête de liste de la coalition à la Mairie de Dakar. Si Khalifa Sall a semblé cautionné ce choix, rien n’est encore définitif du moment que Yewwi Askan Wi aura son mot à dire en dernier lieu. Cheikh Guèye, lui, se pose des questions par rapport à sa candidature en tant que maire sortant de la municipalité de Dieuppeul-Derklé où l’adversité sera féroce en janvier prochain. En dernier lieu, Soham Wardini qui ne cache plus son ambition de se succéder à elle-même à la Mairie de Dakar n’attend que l’onction de Khalifa Sall. Un homme qui le tient en haute estime et qui est aujourd’hui dans l’embarras.

Khalifa Sall l’a compris : il lui faut remettre de l’ordre dans sa maison avant de pouvoir exiger des positions dans Yewwi Askan Wi. Cette dernière coalition est à l’écoute de ce qui se passe à Taxaawu Sénégal. En coulisses, il se susurre même que beaucoup de remous pourraient provenir du parti de Khalifa Sall pour plusieurs raisons dont certaines ont été évoquées plus haut. A quelques jours de la clôture des listes électorales, la pression est énorme. L’ancien maire de Dakar s’avance vers des heures et heurts cruciaux. Saura-t-il être un bon pompier ?

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img