dimanche, décembre 5, 2021
spot_img
AccueilPolitiqueInvestiture à Yewwi Askan Wi : Barthélémy Dias ou le baroud d’honneur...

Investiture à Yewwi Askan Wi : Barthélémy Dias ou le baroud d’honneur d’un « gladiateur »

Jouant son va-tout, Barthélémy Dias abat ses dernières cartes pour être le candidat de la coalition Yewwi Askan Wi à Dakar. Dans une bataille perdue d’avance ?

Jamais investiture n’a été aussi pénible pour Barthélémy Dias. Habitué à surprendre son monde, le maire sortant de la commune de Mermoz Sacré-Coeur est devenu un politique prévisible voire malmené dans son propre camp. Aujourd’hui minoritaire dans Taxaawu Sénégal, le fils de Jean-Paul Dias reste pourtant ferme quant à son ambition de briguer la mairie de Dakar. Et même quand la rumeur annonce sa démission de la coalition Yewwi Askan Wi, Dias fils la balaie d’un revers de la main pour mieux s’ancrer dans ses principes : hors de question de laisser place nette à la maire sortante et membre de Taxaawu Sénégal, la très populaire et consensuelle Soham Wardini. «Je confirme, persiste et signe que je suis initiateur de la coalition Yewwi Askan wi. Je confirme mon investiture à la candidature de la mairie de Dakar, par la coalition Yewwi Askan Wi », clame-t-il tout haut comme à son habitude de « gladiateur » friand des combats acharnés et solitaires.

La stratégie de Barthélémy Dias s’apparente à un baroud d’honneur d’un homme aujourd’hui esseulé. Sachant la bataille presque perdue, l’ancien patron de la Jeunesse socialiste joue les prolongations. Car, il ne fait plus aucun doute que la candidature de l’édile de Mermoz-Sacré-Coeur n’est pas souhaitée à Taxaawu Sénégal. Les raisons sont multiples mais l’une d’elles tient au fait que Barth n’a pas le profil pour fédérer. L’autre explication est à trouver dans le profil de son challenger dans Taxaawu Sénégal, Soham Wardini, maire sortante de Dakar, plus rassembleuse en plus d’avoir avec elle la majorité du Conseil municipal de Dakar. Leur chef à tous, Khalifa Sall, qui a tenté ces dernières heures des médiations entre les deux camps pour trouver une solution s’est heurtée à leur intransigeance. La conférence des leaders de Yewwi Askan Wi devra trancher. Et vite.

Barthélémy Dias divise beaucoup au sein même de Yewwi Askan Wi. Dans la commune de Mermoz-Sacré-Coeur, la question de sa candidature à sa propre succession est un sujet de divergence profonde avec le parti Pastef. En effet, les partisans d’Ousmane Sonko considèrent que leur candidat, Thierno Ali Sy, Coordonateur Pastef Mermoz-Sacré-Coeur, doit être la tête de liste de la coalition dans la commune. Taxaawu Sénégal, qui s’est ligué avec le PUR, dans la commune, tente de bloquer la candidature de Pastef et de réserver la place à Barthémély Dias au cas où le choix de Dakar serait porté sur Soham Wardini.

L’option de Barthélémy Dias d’aller coûte que coûte à l’assaut de la mairie de Dakar est plutôt symbolique. Jouant sa survie politique, il sait qu’il n’a ni les coudées franches encore moins la popularité nécessaire pour porter ce combat. Khalifa Sall, son leader, l’a compris qui veut lui éviter ses déboires politiques et ce mortal kombat avec pouvoir qui ne lui cédera rien. Le journaliste politique Cheikh Yérim Seck l’a assez bien résumé. « Si Barthélémy Dias gagne Dakar, Macky Sall va bloquer tous ses comptes. Au meilleur des cas, il va vivre la même situation que Khalifa Sall (emprisonné après avoir été accusé de détournement de la caisse d’avance, Ndlr). La mairie sera ingouvernable pour lui….». Un homme avertit….

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img