jeudi, décembre 1, 2022
spot_img
AccueilPolitique« La gouvernance en mode « fast track » est une réalité...

« La gouvernance en mode « fast track » est une réalité »

Le Président Macky Sall croit avoir atteint son pari à l’entame de son second mandat : l’efficacité et la diligence procédurière renforcées dans la bureaucratie de l’exécutif.

Le chef de l’Etat du Sénégal Macky Sall a apporté une réponse à ceux-là qui soutiennent que la gouvernance en mode « fast track », à l’origine de la suppression du poste de Premier ministre en mai 2019, était plus un slogan qu’une évidence. « Elle s’est traduite, malgré la pandémie de Covid-19, par l’instruction finale de nouveaux projets d’émergence (Port de Ndayane, Autoroute Mbour-Fatick, Kaolack…), l’inauguration effective ou à venir de nombreuses réalisations sans précédent (hôpitaux de Kaffrine, Kédougou, Touba et Sédhiou, Service des maladies infectieuses de Fann, Data Center national de Diamniadio, Stade du Sénégal…) », a indiqué le Président en Conseil des ministres ce mercredi.

Avant d’informer « de la certification (par AFNOR) à la norme ISO 9001 : 2015 du système de management mis en place par la Direction des Moyens Généraux (DMG) de la présidence ». D’où les félicitations adressées au ministre secrétaire général de la présidence de la République, à la directrice des moyens généraux et leurs équipes, pour le travail exceptionnel accompli. Dans le même élan, il est demandé au gouvernement « d’amplifier les réformes budgétaires et financières, mais également d’améliorer en continue, et de façon systématique, le management des administrations et l’engagement permanent au travail des agents publics ».

Ainsi qu’à « tous les ministères de s’inspirer de cette démarche (de la DMG), avec l’appui du Bureau Organisation et Méthodes (BOM) et du ministère des finances et du budget, pour asseoir et consolider la modernisation, les performances des administrations ». Cela conduit à la performance de la gestion publique à travers l’application de deux principes directeurs : la transparence et la reddition des comptes. La semaine dernière, le Président Macky Sall exhortait ses collaborateurs de poursuivre les efforts consentis pour produire, dans les délais, les rapports annuels sectoriels et le projet de loi de règlement de l’année. Des documents qui soutiennent l’information du Parlement.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img