vendredi, décembre 2, 2022
spot_img
AccueilPolitiqueLégislatives 2022 : La CENA annonce 15 954 bureaux de vote

Législatives 2022 : La CENA annonce 15 954 bureaux de vote

La Commission Électorale Nationale Autonome (CENA) du Sénégal compte se faire représenter dans tous les lieux de vote. Pour une meilleure organisation de l’élection des députés.

Le dimanche 31 juillet prochain, six millions de citoyens sénégalais vont voter pour élire les 165 députés de la 14ème Législature de l’Assemblée nationale. Le scrutin aura lieu dans l’ensemble des régions du pays, mais aussi dans la diaspora (50 pays entre les continents africain, européen, asiatique et américain). Selon la CENA (Commission Électorale Nationale Autonome), ce sont 15 954 bureaux dont 758 à l’étranger sont mis en place. Et un important dispositif composé de superviseurs et contrôleurs sera déployé dans le but d’être présent partout.

La structure compte jouer pleinement son rôle, qui consiste « à veiller à la régularité et à la transparence des élections », rappelle le communiqué qui nous est parvenu. Avant de souligner : « Outre le contrôle dans les lieux de vote, ce personnel participera au convoyage des procès-verbaux et au comptage des voix au sein des commissions départementales et de la commission nationale de recensement des votes. La CENA est déjà à pied d’œuvre et va se faire un point d’honneur à exécuter sa tâche avec rigueur et vigilance afin de contribuer à la tenue d’un scrutin sincère ».

Cependant, le président Doudou Ndir et son équipe regrettent que « la campagne électorale soit, malheureusement, marquée ici et là par des actes de violences physiques entre adversaires politiques, entraînant parfois des blessés et des dégâts matériels. La violence verbale était aussi au rendez-vous, avec son lot de propos susceptibles de susciter des rancœurs. Les auteurs de tels actes et paroles semblent avoir perdu de vue le fait que la démocratie est avant tout une confrontation d’idées et de programmes qui doit être sous-tendue par la force de l’argument plutôt que par l’argument de la force ».

Et de lancer : « un vibrant appel au calme et invite particulièrement les responsables des coalitions de partis à sensibiliser, à conscientiser leurs militants, partisans et sympathisants à la nécessité d’une pacification totale et immédiate du paysage politique national afin que tous les électeurs puissent exercer leur droit dans la paix et la sécurité ».  En exhortant vivement les Sénégalais « qui ne l’ont pas encore fait à aller retirer leur carte d’électeur, faute de quoi ils ne pourront pas accomplir leur devoir civique ».

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img