vendredi, décembre 2, 2022
spot_img
AccueilPolitiqueLégislatives 2022 : Yewwi-Wallu va lancer sa pré-campagne dans le Fouta 

Législatives 2022 : Yewwi-Wallu va lancer sa pré-campagne dans le Fouta 

C’est dans le supposé fief du Président Macky Sall que l’entente « Yewwi Askan Wi » – « Wallu Sénégal » compte ouvrir les hostilités avant la campagne des Législatives. 

Malgré l’invalidation de la coalition « Yewwi Askan Wi » par la Direction Générale des élections (DGE) sur la proportionnelle, la tête de liste Ousmane Sonko et sa bande sont dans la posture d’aller briguer les suffrages des Sénégalais aux Législatives du 31 juillet prochain. Lors d’un point de presse conjoint avec les alliés de « Wallu sénégal » ce matin, le leader de PASTEF (Patriotes Africains pour le Travail, l’Éthique et la Fraternité) a annoncé le lancement d’une tournée pré-électorale les jours à venir.

Avant d’ajouter : « Pour cela, nous allons mettre en place une plateforme unique. Mais mon vœu, c’est de démarrer par le Fouta (zone Nord). Celui qui croyait que cette localité est son titre foncier, quand il s’est rendu compte du contraire il a tout fait pour que notre liste ne soit pas en compétition pour les élections locales (janvier dernier). Aucune partie du Sénégal n’est la propriété de personne. Surtout que les populations qui sont dans le Fouta sont plus fatigués que celles des autres régions du pays ».

Campagne électorale de la présidentielle en 2019

L’entente « Yewwi » – « Wallu » va présenter prochainement aux militants un programme minimal commun, par rapport à ce que les deux coalitions veulent faire après avoir conquis l’Hémicycle. Pour le triomphe de leur projet, Ousmane Sonko appelle « à une remobilisation autour de l’essentiel, à commencer notre pré-campagne puis faire une bonne campagne et le 31 juillet en finir avec le président Macky Sall. Car si les Sénégalais nous donnent la majorité, nous leur donnons six mois pour des changements frappants ».

Pour lui, il faut à l’Assemblée Nationale des députés qui contrôlent l’action du gouvernement. « Afin de mettre un terme aux nombreux détournement dans ce pays, à la flambée des prix, aux problèmes dans le système scolaire et de la santé ». Et de souligner que les coalitions politiques « Yewwi Askan Wi » et « Wallu Sénégal » ne sont pas ensemble que dans le seul but de faire partir le Président Macky Sall. Les élections législatives sont la première étape de cette union, qui pourrait aller au-delà de cette échéance.

Le maire de Ziguinchor a aussi profité de la rencontre avec la presse pour tirer sur les coalitions « AAR/Sénégal » et « Gueume Sa Bopp ». « Nous n’avons pas le temps de répondre à des opposants qui s’en prennent constamment à « Yewwi ». Il faut qu’ils sachent qu’ils ne nous intéressent pas. Nos seuls et uniques adversaires c’est le « Benno » et le Président Macky Sall. Nous n’allons pas nous laisser distraire, notre objectif est de prendre l’Assemblée Nationale », dit-il. De ce fait, il exige l’application rigoureuse de la loi par le Conseil constitutionnel en invalidant la liste de la coalition au pouvoir, qui ne respecte pas la parité.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img