mardi, février 7, 2023
spot_img
AccueilPolitiqueLibres propos : Une Assemblée nationale néocoloniale !

Libres propos : Une Assemblée nationale néocoloniale !

Une Assemblée nationale qui ne réunit pas les conditions pour que les députés se comprennent entre eux quelque soit la langue utilisée d’une part et pour que les députés et les membres du gouvernement se comprennent d’autre part n’est pas une Assemblée nationale.

Lors des travaux des commissions de l’assemblée nationale dans le cadre du marathon budgétaire, les allocutions introductives des ministres se font en français que ne comprennent pas plusieurs députés et certains députés parlent des langues nationales qui ne sont pas forcément comprises ni par d’autres députés ni par certains ministres.

J’encourage les députés à parler les langues où ils sont le plus à l’aise. C’est un plaisir de voir des députés parler leur langue nationale. Mais c’est une honte de voir une assemblée qui se dit nationale avec autant de fonds spéciaux qui ne met pas en place un système de traduction lors des travaux des commissions.

Ainsi, des députés sont exclus du débat parlementaire et leurs interventions non prises en compte car ayant parlé dans certaines langues nationales. C’est une assemblée néocoloniale !

Par Guy Marius Sagna (député)

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img