samedi, décembre 4, 2021
spot_img
AccueilPolitiqueLocales à Thiès : Talla Sylla acceptera-t-il d’être sacrifié par Macky Sall...

Locales à Thiès : Talla Sylla acceptera-t-il d’être sacrifié par Macky Sall ?

Au milieu des manœuvres de Macky Sall et Idrissa Seck pour le contrôle de Thiès lors des prochaines locales, se trouve leur allié politique Talla Sylla, actuel maire de la ville. Ce dernier se laissera-t-il faire ?

La bataille de Thiès aura lieu. En effet, pour les élections locales de janvier 2022, Macky Sall, patron de Benno Bokk Yakaar, a déjà concocté son plan pour aller à l’assaut de la commune et du département de Thiès. La tête de liste de Benno Bokk Yakaar pour la mairie de Ville de Thiès va revenir à Rewmi d’Idrissa Seck ainsi que les communes de L’Est, du Nord et de l’Ouest toujours détenues par le parti d’Idrissa Seck. Le Conseil départemental de Thiès, également aux mains d’Idrissa Seck, va revenir à l’Apr et l’ancien directeur général de la poste, Pape Siré Dia et membre de l’Apr, est fortement pressenti pour le diriger.

Et Talla Sylla dans tout ça ? L’actuel maire de Thiès devrait invraisemblablement être le grand perdant de cette redistribution des cartes enclenchée par le leader de Benno Bokk Yakaar, Macky Sall. Ce dernier aurait nommé Talla Sylla à la présidence en tant que Conseiller spécial rien que pour mieux lui faire avaler la pilule. En attendant de lui trouver une planque plus juteuse ? Toujours est-il que l’affaire est loin d’être réglée puisque l’actuel maire de Thiès s’est déclaré candidat à sa propre succession. Il pourrait ne pas faire de cadeau aussi bien à Macky Sall qu’à son ennemi juré, Idrissa Seck.

En retour, selon certaines indiscrétions, le patron de Rewmi et président du Cese a servi des arguments valables à Macky Sall pour expliquer sa volonté de voir la mairie de Thiès revenir à Rewmi. L’expérience de 2014 avec Talla Sylla et qui s’était soldé par un partage de Thiès avec d’une part Idrissa Seck au Conseil départemental et Talla Sylla à la mairie de la ville s’est avérée pénible et peu fonctionnelle pour Rewmi. La complicité entre les deux s’étant estompée avec le temps, au point de devenir exécrable, le Conseil
municipal de la Ville de Thiès a été bloqué et le préfet étant obligé de rendre exécutoire le budget. Un exercice que le parti d’Idrissa Seck ne veut plus vivre et qui a convaincu Macky Sall d’y mettre fin.

Rewmi risque d’être le grand gagnant de la bataille de Thiès. Accroché à son strapontin du Cese, Idrissa Seck ne va plus s’aventurer dans la gadoue thiessoise. En cas de victoire de Benno Bokk Yakaar aux élections locales prochaines, c’est Yankhoba Diattarra, numéro deux de Rewmi et actuel ministre de l’Economie numérique et des Télécommunications, qui devrait devenir maire de Thiès. En remplacement de Talla Sylla. Ce dernier restera-t-il les bras croisés d’ici là ? Acceptera-t-il d’être sacrifié au nom de la Real politik ?

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img