vendredi, décembre 3, 2021
spot_img
AccueilPolitiqueMary Teuw Niane sur la Covid 19 : «Macky Sall a été...

Mary Teuw Niane sur la Covid 19 : «Macky Sall a été imprudent d’avoir fait sa tournée économique»

Mary Teuw Niane, le professeur de mathématiques appliquées à Université Gaston Berger de Saint-Louis du Sénégal est formel : le président de la République du Sénégal, Macky Sall «a été imprudent» et «n’aurait pas dû faire sa tournée économique», car, «le contexte ne s’y prêtait pas» au moment où le variant «Delta» de Covid-19 avait déjà commencé à faire des ravages.

«Le président de la République du Sénégal a été imprudent. Il n’aurait pas dû dans cette période faire cette tournée économique, même si en tant que président, la question économique reste primordiale et il est important qu’il aille voir les populations, tâter le pools et voir où les choses en sont. Mais le contexte ne s’y prêtait pas.», a reconnu celui qui a fait ses études de Mathématiques appliquées à l’Université Toulouse III Paul Sabatier de France. C’était au cours de l’émission «Jury du dimanche» de Mamoudou Ibra Kane suivie par diantbi.com sur ITV Sénégal.

Pourtant, Mary Teuw Niane a été nommé par le président Macky Sall depuis le 06 mai 2020 Président du Conseil d’Administration de PETROSEN Holding, en remplacement à Abdourahmane Seck. Mais, son discours atout simplement tranché.

En effet, en s’embarquant dans une tournée économique avec à la fois des bains de foules immenses et du brassage de populations de Dakar et du fond du Sénégal, Macky Sall a été désigné dans la foulée comme le coupable qui a fait essaimé le variant Delta pour ce qui s’annonce comme une troisième vague que tout le monde craint pour le Gorgorlou. L’heure est grave et Mary Teuw Niane est conscient de cette responsabilité imputable au président Macky Sall.

L’ex ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation ajoute aussi que «c’est mon impression, mais, il y a un relâchement général, un affaiblissement du capital humain au niveau du leadership central de beaucoup de ministères et structures au niveau de l’État et il va falloir corriger ça. La crise de leadership est générale. Elle est au niveau de l’État, de l’espace politique, au niveau des intellectuels. C’est pourquoi quand il y a des problèmes, il est toujours difficile de trouver quelques personnes, groupes ou personnalités pour résoudre les problèmes et mettre les gens ensemble. Et on en vient à recourir au leadership de base religieux qui est le seul leadership qui fonctionne. On voit aussi que l’Etat a du mal à prendre certaines décisions.»

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img