vendredi, décembre 3, 2021
spot_img
AccueilPolitiqueMatar Ba réfute les accusations d'ingérence du ministère des Sports

Matar Ba réfute les accusations d’ingérence du ministère des Sports

Selon le ministre des sports Matar Ba, il n’y a une main mise de l’autorité politique dans le choix des dirigeants des instances fédérales.

L’implication manifeste du CNOSS ainsi que des ministres du sport et de l’urbanisme pour la validation d’un consensus autour du candidat Me Augustin Senghor, president sortant de la fédération sénégalaise de football, était vu par les amateurs de la discipline comme ingérence politique. Et une saisine de la CAF et de FIFA était même envisagée par le CODEFS.

Venu ce matin présidé l’assemblée générale élective de la FSF au CICAD à Diamniadio, le patron du département des sports a réfuté toute prise de position dans la marche des instances du sport. “ Depuis que je suis ministre, ma posture est claire. Le choix du monde sportif est le choix legitime. L’Etat est là pour accompagner ces dirigeants qui bénéficient de la confiance de leurs pairs, pas autre chose » a dit Matar Ba.

Avant de préciser : “ Ce qui s’était passé, on ne peut pas l’appeler ingérence. C’est un rôle facilitateur que nous avions (dans la recherche du consensus) pour permettre qu’on aille vers des élections apaisées… Il est vrai que des AG de renouvellement dans le foot soulève partout dans le monde de fortes tensions. Mais ça doit se dérouler dans les règles du jeu. Nous faisons confiance à la commission qui est chargé d’organiser l’élection”.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img