jeudi, décembre 2, 2021
spot_img
AccueilPolitiqueOusmane Sonko au meeting d’investiture des candidats de YAW Dakar : «...

Ousmane Sonko au meeting d’investiture des candidats de YAW Dakar : « Les Casaçais doivent me remercier….»

Comme à son habitude, Ousmane Sonko s’est radicalisé ce dimanche lors du meeting d’investiture des candidats du département de Dakar aux élections locales.

Prenant la parole hier lors du meeting d’investiture des 19 candidats des communes de Dakar en vue des élections locales, Ousmane Sonko s’est prononcé sur sa candidature à la Mairie de Ziguinchor. « Au soir du 23 janvier prochain, si le pouvoir parvient à avoir 25 % des votes, cela voudrait dire que je ne m’appelle pas Ousmane Sonko », a déclaré le leader de Pastef sous les vivats de ses nombreux militants.

Sonko, égal à lui-même et dans la veine de ses déclarations précédentes, cogne sur le président Macky Sall. « Le régime vient de nous annoncer la construction de ponts en Casamance en partenariat avec les Américains. C’est bien, c’est un besoin, raille-t-il. Je déclare à l’endroit des mes parents casamançais qu’ils doivent me remercier parce que du fait de ma candidature à Ziguinchor pour les locales, le pouvoir va multiplier les projets là-bas pour me barrer la route….».

Très offensif comme à son habitude, le leader de Pastef finit par jeter un pavé dans la mare. « Je ne signerai pas la charte de la non violence, fulmine-t-il, du haut de la tribune. Certes c’est une initiative louable de la part de nos amis de la société civile mais à la longue cela devient de l’hypocrisie. Je vous appelle vous les militants à rendre coup pour coup parce que cette violence provient toujours du camp du pouvoir….».

Pour terminer, Ousmane Sonko adoube encore une fois Barthélémy Dias, Maire de Mermoz Sacré-Coeur et candidat de la coalition Yewwi Askan Wi à la Ville de Dakar. « Je vais vous dire pourquoi je soutiens Barthélémy Dias : premièrement, c’est quelqu’un sur qui on peut compter pour tous les combats ; deuxièmement, il ne lui viendra jamais à l’esprit de vendre la Mairie de Dakar au régime en place. S’il gagne, il restera un Maire opposant qui va se battre pour la victoire finale lors de l’élection présidentielle de 2024 ». A bon entendeur….

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img