samedi, décembre 4, 2021
spot_img
AccueilPolitiqueScandale des passeports diplomatiques : Sall temps sur les Affaires Etrangères du...

Scandale des passeports diplomatiques : Sall temps sur les Affaires Etrangères du Sénégal

Salie par le trafic de passeports diplomatiques impliquant deux députés sénégalais, l’image de la diplomatie sénégalaise est plus que jamais noircie dans le monde.

Qu’est-ce qui maintient encore la ministre des Affaires Etrangères dans le silence alors que bruissent de milles tintamarres le scandale sur le trafic de passeports diplomatiques à l’hémicycle et impliquant des députés ? Aissata Tall Sall est-elle désarçonnée par cette sale affaire au point de ne piper mot ? A-t-elle reçu des instructions de son patron, le chef de l’État, afin de faire le dos rond ? Cherche-t-elle à protéger des gens ? Les questions sont multiples autour de l’histoire des passeports diplomatiques qui éclaboussent le pays après avoir fini de balafrer l’image de la diplomatie sénégalaise à travers le monde.

Pour peu, la cheffe de la diplomatie sénégalaise devrait au moins pondre un communiqué allant dans le sens de lever les nombreuses zones d’ombre entourant ce scandale impliquant les députés de la majorité que sont Boubacar Biaye et Mamadou Sall. C’est d’autant plus urgent qu’un sénégalais de la diaspora, Seybani Sougou, a saisi par lettre le ministre français de l’Europe et des Affaires Etrangères, Jean Yves Le Drian, pour l’alerter sur une filière d’immigration clandestine organisée par des députés sénégalais. Mieux, le sieur Sougou renseigne que le Bureau des passeports spéciaux est rattaché au cabinet du ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur. Que fait alors la ministre Aissata Tall Sall et ses conseillers ?

Rien pour le moment n’a filtré de l’imposant bâtiment de la Place de l’Indépendance à Dakar servant de siège à la diplomatie sénégalaise. Rien ne bouge. Le président Macky Sall aurait demandé aux autorités compétentes de ne protéger personne. Cherche-t-il en même temps à gagner du temps ? Pour ne rien arranger, le scandale s’est internationalisé suite à la saisine du franco-sénégalais Sougou. L’extrême droite française s’est servie de cette affaire pour dénoncer l’attitude « des bandits à col blanc qui ne respectent pas la souveraineté du Sénégal encore moins les lois françaises ». Benoît Hiberty, adjoint à la porte-parole du Quai d’Orsay en charge de l’Amérique, de l’Afrique et de l’océan Indien, et de la coopération de sécurité et de défense, s’est montré très clair : « Nos services ont bien reçu le courrier dont vous faites état (celui de Seybani Sougou, Ndlr) et à ce niveau de prise en charge, je peux vous confirmer qu’une enquête est déjà ouverte et que la partie sénégalaise sera mise à profit pour situer les responsabilités ». Est-ce ce dernier point qui empêche pour le moment la ministre Aissata Tall Sall de communiquer ?

« La délivrance frauduleuse de passeports diplomatiques entache la crédibilité de l’Etat du Sénégal, nuit à l’image de la diplomatie sénégalaise et crée un climat de suspicion à l’endroit des bénéficiaires de passeports diplomatiques délivrés en bonne et due forme. Les citoyens sénégalais sont les premières victimes des agissements des députés-passeurs (…) Le bureau des passeports spéciaux, rattaché au Cabinet de la Ministre des Affaires Etrangères et des sénégalais de l’extérieur doit clarifier son rôle dans ce trafic qui éclabousse l’Etat du Sénégal, et rendre public le nombre de passeports diplomatiques et la qualité de détenteurs. Cette démarche est seule à même de lever le doute et permettre aux détenteurs de vrais passeports diplomatiques, délivrés en toute légalité, de pouvoir circuler sans entrave, et d’éviter une humiliation lors des passages aux frontières ». Le ton accusateur de la lettre adressée par le franco-sénégalais Seybanou Sougou au chef de la diplomatie française résonne encore dans le monde. Une façon comme une autre d’interpeller la ministre Aissata Tall Sall. Dans ce qui se révèle comme une grosse épine dans les pieds de la diplomatie sénégalaise.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img