mardi, février 7, 2023
spot_img
AccueilPolitiqueSénégal : Reporters sans frontières égratigne Macky Salll

Sénégal : Reporters sans frontières égratigne Macky Salll

Christophe Deloire a appelé jeudi Macky Sall « à mettre fin sans attendre » à l’arrestation du journaliste Pape Alé Niang qui constitue, selon lui, « une infraction aux principes de la liberté de la presse ». Le secrétaire général de Reporters sans frontières (RSF)a aussi invité solennellement le chef de l’État sénégalais à respecter la promesse -qu’aucun journaliste ne serait en prison au Sénégal pendant son exercice du pouvoir-qu’il avait faite le 11 novembre 2018, au Forum de Paris pour la Paix, lors du lancement du Partenariat pour l’information et la démocratie signé par 50 États.

En marge de sa visite au journaliste administrateur du site d’information Dakar matin jeudi à la prison de Sébikotane (Dakar) , Christophe Deloire a appelé Macky Sall à ne ménager aucun effort pour préserver « l’image internationale du Sénégal.»

« Nous appelons le président Macky Sall à mettre fin sans attendre à cette infraction aux principes de la liberté de la presse. Il y va de l’image internationale du Sénégal, de la responsabilité du président devant les citoyens sénégalais, et de son héritage devant l’Histoire » a relaté le site de reporters sans frontières citant son secrétaire général visité par diantbi.com.

Christophe Deloire, secrétaire général de Reporters sans frontières (RSF) en compagnie de Ibrahima Lissa Faye et Mamadou Thior de la Coordination des associations de presse du Sénégal (CAP) et du journaliste d’investigation Babacar Touré Mandjou.

Avant de rappeler l’actuel président sénégalais à respecter ses promesses initiales et sa responsabilité devant l’histoire du Sénégal. « Nous nous souvenons tous qu’à sa première élection le président Macky Sall a formellement annoncé qu’aucun journaliste ne serait en prison au Sénégal pendant son exercice du pouvoir. Cet engagement, Macky Sall l’a réitéré devant moi, le 11 novembre 2018, au Forum de Paris pour la Paix. Ce jour-là, à notre initiative, il lançait le Partenariat pour l’information et la démocratie avec 11 autres chefs D’État et de gouvernement . Ce Partenariat a désormais été signé par 50 États, y compris récemment par les États-Unis. »

Reporters sans frontières a aussi souligné que « le Sénégal a perdu 24 places au Classement mondial de la liberté de la presse 2022. »

Le journaliste Pape Alé Niang dans les liens de de la détention au Sénégal depuis le 6 novembre 2022. est poursuivi pour les délits de «diffusion d’Informations de nature militaire sans autorisation de la hiérarchie » et aussi de la « diffusion d’informations pouvant créer des troubles graves » et de « violation de secret professionnel».

Depuis quelques heures, le journaliste, Pape Alé Niang, d’après son avocat Cledor Ly a entamé une grève de la faim pour dénoncer cette arrestation qu’il a qualifiée de kidnapping.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img