samedi, décembre 4, 2021
spot_img
AccueilPolitiqueUn homme politique alerte sur les "liaisons dangereuses" d'Ousmane Sonko

Un homme politique alerte sur les « liaisons dangereuses » d’Ousmane Sonko

Thierno Bocoum, le leader du mouvement AGIR a alerté sur une possible « alliance calculée et politicienne contre l’opposition » entre  Ousmane Sonko, le patron de Pasteef les Patriotes, Khalifa Sall du Parti socialiste (PS) et aussi Karim Wade du Parti démocratique sénégalais (PDS).

« Nous avons dit NON à Macky Sall dans sa volonté de partage de responsabilités au sein du pouvoir.  Nous avons dit NON à Idrissa Seck dans sa volonté fraternelle de nous associer à son entrisme. Nous n’avons pas mené tous les combats de principes dans ce pays pour nous laisser berner par ces trois là. Khalifa Sall, Ousmane Sonko, Karim Wade yéne laye wakhale (Ndlr : c’est à vous que je m’adresse) Votre alliance calculée et politicienne contre l’opposition et pour vous-mêmes sera dénoncée. A bientôt », a alerté Thierno Bocoum sur sa page facebook visitée par diantbi.com.

Thierno Bocoum, le leader du mouvement AGIR « menace »  ainsi Ousmane Sonko, le patron de Pasteef les Patriotes de ne pas pactiser avec les démons de la politique politicienne en enclenchant des « liaisons dangereuses et contre nature » avec Khalifa Sall et Karim Wade qui incarnent  le système qu’ils ont combattu ensemble dans un passé récent.


Une « alliance calculée et politicienne contre l’opposition » entre  Ousmane Sonko, le patron de Pasteef les Patriotes, Khalifa Sall du Parti socialiste (PS) et aussi Karim Wade du Parti démocratique sénégalais (PDS) a été évoqué par Thierno Bocoum, le leader du mouvement AGIR.

Rappelons que Cheikh Yérim Seck, lors du lancement du livre de Ousmane Sonko « Solutions » qui est une diatribe acerbe contre le système Macky Sall, avait demandé au leader du Pasteef s’il ne faisait pas partie du système qu’il dénonce pour avoir été inspecteur des Impôts pendant quinze ans.

Reste maintenant à savoir ce qu’il en est réellement de cette « alliance calculée et politicienne contre l’opposition » dont parle l’ancien du Rewmi. En tout, cas, Thierno Bocoum a levé le lièvre. Et Barthélémy Dias prompt à ne pas utiliser la langue de bois, n’a pas nié cette prétendue alliance politique entre Ousmane Sonko, Karim Wade et Khalifa Sall. Mais, il a plutôt cherché fraternellement à « noyer le poisson » de Thierno Bocoum.

 « A mon ami, frère et compagnon de lutte !!! Tu ne seras jamais oublié… On est et on reste ensemble !!! Ensemble, marchons vers « l’essentiel », a laconiquement répondu le maire de Sicap Mermoz à l’ancien lieutenant d »Idrissa Seck sur sa page facebook visitée par diantbi.com.

Du côté de  l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail, Abdoul Mbaye est plus explicite. « Peut être pas de la trahison mais certainement de la duperie. L’unité large de l’opposition ne saurait être utile que lorsqu’il faut se défendre contre la justice de Macky SALL. Trouvons d’autres voies sans renoncer à être de nouveau ensemble même si l’élégance des anciens se perd », a-t-il expliqué sur son compte Twitter visité par diantbi.com. Feuilleton politique à suivre….

https://youtu.be/YJ62ghqsaW4

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img