lundi, décembre 6, 2021
spot_img
AccueilPolitiqueYankhoba Diattara : «Sonko est comme le coronavirus, il mute, il évolue...

Yankhoba Diattara : «Sonko est comme le coronavirus, il mute, il évolue et s’adapte»

Si la Convergence des cadres républicains (Ccr) avait caricaturé le leader du parti Pasteef les Patriotes, Ousmane Sonko comme un «homme aux visées funestes », Yankhoba Diattara de Rewmi, lui, est allé plus loin encomparant le leader de Pastef àun « virus qui « mute », qui « évolue » et « s’adapte » en fonction des malheurs des citoyens sénégalais»

«Pour le cas de Ousmane Sonko, je voulais même dire « Sonkonavirus » (rires). Sonko, il est comme le virus (Ndlr : la Covid 19). Il mute, il évolue et il change. Prenez l’évolution de l’argumentaire de Sonko. Il mute, il évolue, il s’adapte, en fonction des malheurs des citoyens. Or, le président Idrissa Seck avait dit qu’on ne surfe pas sur le malheur des Sénégalais.  Il préfère contribuer à la recherche de solutions, que d’utiliser le malheur des citoyens, pour se positionner. Et nous, nous sommes dans la recherche de solutions. Nous ne sommes pas dans une dynamique de saborder les efforts déployés par les autorités par rapport à la Covid 19. Aucun système de santé ne résiste aujourd’hui à ce virus », a déclaré ministre de l’Économie numérique et des Télécommunications dans une interview accordé au journal sénégalais L’As dans sa livraison du jour.

Avant d’ajouter qu’il « invite ainsi le leader de Pastef à « mouiller » le maillot, dans ce contexte de Covid 19. « Moi, je doute même du patriotisme de Ousmane Sonko. Ce qui est attendus des citoyens responsables, c’est vraiment de contribuer aux efforts du Gouvernement, par la sensibilisation. Depuis le début, le président Idrissa Seck a voulu répondre à cela. Il disait que l’eau qui sert à éteindre le feu n’a pas besoin d’être filtrée. Ça, c’est fort. C’est ce que nous attendions, que les Sonko et autre Bougane Guèye Dany. Ce sont d’ailleurs de jeunes leaders qui viennent d’arriver et qui veulent profiter d’un contexte, d’une situation pour se positionner. Mais, ce sont des gens qui n’ont jamais rien apporté à ce pays. Je pense que ces gens n’ont pas de leçons à donner. Ousmane Sonko avait violé les interdictions. En plein couvre-feu, il se permettait de faire des sorties nocturnes. »

Cette sortie du ministre de l’Economie numérique et des Télécommunications fait suite au point de presse d’Ousmane Sonko au cours duquel le leader de Pastef avait critiqué la gestion de la Covid 19 par Macky Sall et son gouvernement et préconisé la suppression du Haut Conseil des Collectivités Territoriales (HCCT) dirigé par Aminata Mbengue Ndiaye du Parti socialiste et le Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE) dont le président est justement Idrissa Seck, le « patron » de Yankhoba Diattara au parti Rewmi…afin d’’acheter des lits de réanimation.

2 Commentaires

  1. Et lui c’est profiteur qui s’adapte à tous les gouvernements juste pour être !
    Mais nous avons les dirigeants que nous méritons

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img