dimanche, décembre 4, 2022
spot_img
AccueilSociétéAéroport Diass : LAS menace de paralyser le trafic

Aéroport Diass : LAS menace de paralyser le trafic

Le transport aérien au Sénégal risque d’être perturbé la semaine prochaine. La société LAS réclame près de 15 milliards F CFA à ses débiteurs dont l’Etat.

Les travailleurs de Limak-AIBD-Summa (LAS) – gestionnaire de l’aéroport international de Diass – comptent paralyser le trafic, si d’ici lundi l’Etat du Sénégal ne trouve pas une solution à leur problème. « Nous ferons en sorte qu’aucun avion ne va atterrir ou décoller », indique le secrétaire général du syndicat Mouhamadou Moustapha Mbaye lors d’une rencontre avec la presse. Cette décision fait suite au blocage des comptes de leur entreprise par la justice.

En effet, LAS a été condamné dans son contentieux avec la SENELEC (société nationale de distribution de l’électricité), qui réclame le paiement d’un montant de 4 milliards F CFA. « Une dette qui remonte à la période de la pandémie Covid-19. L’Etat avait fermé l’aéroport pendant près de 3 ans. Et LAS ne disposait plus de ressources financières », informe-t-on. Pour faire face, le syndicat des travailleurs de l’aéronautiques misent sur le recouvrement de créances.

L’Etat fait partie des débiteurs de LAS à travers la compagnie Air Sénégal, « focalisant 40 % du trafic nous doit 9.8 milliards F CFA », a confié Moustapha Mbaye. Des privés sont aussi concernés : TransAir (1 milliard F CFA), Global Communication, Senecartours, GIE Secubag et Infinite, « qui sont des prestataires et font un bon chiffre d’affaire, mais ils ne s’acquittent pas de leur devoir ». Ce qui fait un total de près de 15 milliards F CFA que LAS n’arrive pas à se faire rembourser. Malgré l’ordonnance de paiement du tribunal.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img