vendredi, décembre 2, 2022
spot_img
AccueilSociétéAIBD : L’intersyndicale menace de perturber le trafic

AIBD : L’intersyndicale menace de perturber le trafic

L’intersyndicale des travailleurs de l’aviation civile du Sénégal et des transports aériens annonce une grève et une fermeture de l’aéroport international de Diass.

Le plan stratégique de l’Aéroport International Blaise Diagne (AIBD) vise à faire du Sénégal le premier hub aérien de la sous-région Ouest africaine. Cela entre en ligne droite de « l’ambition du PSE de positionner notre pays comme une plateforme économique et culturelle de référence ». Une vision à moyen et long termes déclinés en treize (13) objectifs stratégiques et quinze (15) projets phares. Mais pour atteindre cet objectif les employés doivent jouer un rôle primordial pour lequel la direction générale avait promis des mesures d’accompagnement.

Sauf que les promesses sont restées lettres mortes. Une situation que dénoncent l’intersyndicale des travailleurs de l’aviation civile du Sénégal et des transports aériens. « Nous attendons la mise en œuvre des recommandations issues du séminaire de partage en juin 2021 sur la stratégie nationale de hub aérien (horizon 2025). La tenue régulière des réunions bipartites n’est pas respectée avec une manœuvre douteuse de rétention des compte-rendu », fustige le président Cheikh Wade lors d’un point de presse ce lundi.

Pour lui, il est temps de mettre fin à ce manque de transparence dans le partage d’informations. Ainsi on brandit la menace d’une paralysie du trafic aérien. « Nous allons convoquer une assemblée générale dans les prochains jours. Elle sera suivie d’une conférence de presse. Et nous nous réservons toutes les voies de recours autorisées. Nous n’écartons pas le dépôt d’un préavis de grève qui pourra déboucher sur la fermeture de l’Aéroport International Blaise Diagne (AIBD) ».

Tout en exigeant « la matérialisation diligente et sans délai » de la directive présidentielle pour l’attribution définitive de parcelles à usage d’habitation dans le pôle de développement urbain de Daga-Kholpa (situé au Nord-Est de Toubab Dialaw dans le département de Rufisque). « Cela connaît des lenteurs et des louvoiements observés depuis 2017. De ce fait, nous réaffirmons avec force ces attentes légitimes et pressantes », martèle le patron de l’intersyndicale de l’AIBD, Cheikh Wade.  

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img