mardi, février 7, 2023
spot_img
AccueilSociétéCommerce : Les détaillants ferment leurs boutiques…

Commerce : Les détaillants ferment leurs boutiques…

Les Sénégalais vont devoir faire sans les boutiques du quartier durant les prochaines 48 heures (jeudi et vendredi).

Deux jours de souffrance pour les ménages modestes. L’Association Nationale des Boutiquiers Détaillants du Sénégal (ANBDS) a annoncé au cours d’un assemblée générale une grève sur l’ensemble du territoire nationale ce jeudi et vendredi. C’est pour contester la baisse sur les prix décréter par le gouvernement à l’issue des concertations sur la vie chère. « Vendre sans marge bénéficiaire est un suicide collectif pour nous », martèle le président Alioune Ba.

A l’en croire, on impose aux détaillants une perte sur des produits de grande consommation comme le sucre, le riz, l’huile et lait en poudre. « Pour cette raison, nous ne pouvions pas rester sans réaction. Aucune boutique ne sera ouverte. Nous demandons à tout le monde de respecter le mot d’ordre », lance-t-il. Avant de souligner : « Nous ne serons jamais contre la population. Notre crédo est de se mettre aux petits soins des Sénégalais et la bonne marche du commerce ».

Mais cette démarche de l’ANBDS consiste « à ne pas laisser passer » ce qu’elle considère comme une forfaiture. « Une telle situation est de la seule responsabilité de l’Etat du Sénégal », dit le président de la structure. Et de menacer : « Les produits en question ne seront plus revendus, après épuisement, jusqu’à nouvel ordre. C’est-à-dire jusqu’à ce les autorités acceptent de revoir leur copie ». Ce mouvement d’humeur des boutiquiers est déclenché au lendemain du passage du ministre du commerce Abdou Karim Fofana à l’Assemblée nationale. Et qui insinuait que les prix à l’étalage sont maîtrisés.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img