lundi, décembre 6, 2021
spot_img
AccueilSociétéCOVID-19 : Macky Sall, le variant Delta au coeur du Sénégal

COVID-19 : Macky Sall, le variant Delta au coeur du Sénégal

En s’embarquant dans une tournée économique avec à la fois des bains de foules immenses et du brassage de populations de Dakar et du fond du Sénégal, Macky Sall est aujourd’hui désigné comme le coupable qui a fait essaimé le variant Delta pour ce qui s’annonce comme une troisième vague que tout le monde craint pour le Gorgorlou. L’heure est grave.

«Avec 733 nouveaux cas de covid et un taux de positivité de plus de 25%, le silence de l’état devient coupable. Les autorités sont devenues subitement aphones, ont elles des choses à se reprocher? Le variant Delta circule largement au Sénégal et dans la rue aucune mesure barrière n’est respectée. Les services de réanimation sont pleins. Respectez les mesures barrières, protégez les personnes fragiles et vaccinez vous si vous en avez la possibilité», souligne ce docteur sénégalais qui craint les ravages d’une nouvelle vague de la covid 19 au Sénégal.

Abdoul Mbaye a aussi emmené Macky Sall à la guillotine populaire en incriminant son irresponsable tournée économique. «Qu’à-t-on donc fait au Bon Dieu pour mériter ça! Après avoir organisé les déplacements et rassemblements les plus importants depuis 3 ans mettant le Sénégal en campagne préélectorale, son gouvernement demande la limitation des déplacements et rassemblement.», dénonce l’ancien Premier ministre, Président de l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail.

D’ailleurs, la troisième vague de pandémie de Covid-19 confirmée par les autorités sanitaires porte la signature par le variant ‘’Delta’’ qui représenterait 30% des nouvelles contaminations enregistrées ces dernières semaines, a affirmé jeudi, le Directeur de l’Institut de Recherche en Santé, de Surveillance Épidémiologique et de Formations (IRESSEF), le Pr Souleymane Mboup.

«Actuellement 1 /3 des nouvelles infections est due à ce variant avec une rapidité de propagation du virus et l’augmentation du nombre de cas.Toutes les mesures qui avaient été prises jusqu’à présent doivent être renforcées parce que nous avons un virus beaucoup plus contagieux» a déclaré j Pr Souleymane Mboup jeudi au sortir de la réunion du Comité national de gestion des épidémies au ministère de la Santé et de l’Action sociale.

En définitive, le président de la République Macky a tenu à aborder la question sanitaire lors du  Conseil des Ministres, ce mercredi 14 juillet 2021, au Palais de la République. Le Président de la République avait invité, à cet égard, le Ministre de la Santé et de l’Action sociale, (i) à intensifier la remise à niveau des Centres de traitement des épidémies (CTE) ; (ii) à poursuivre la dotation des structures sanitaires et des services spécialisés en intrants et équipements de première nécessité, mais également (iii) à mobiliser l’ensemble des personnels de santé afin d’asseoir la maîtrise rapide de cette nouvelle poussée de la pandémie. 

Le Chef de l’État avait aussi rappelé, dans le contexte des préparatifs de la Tabaski, des vacances scolaires et des déplacements qui en découlent, l’urgence d’impliquer les relais communautaires et les acteurs sociaux (notabilités religieuses et coutumières, ASC, jeunes, femmes etc.) dans la sensibilisation des populations, mais surtout d’accélérer le déploiement de la campagne de vaccination de proximité avec l’acquisition effective de nouvelles doses de vaccins par l’Etat. Mais aujourd’hui, malgré toutes ces gesticulations, Macky Sall semble être le vrai coupable de cette résurgence de la COVID -19 avec le variant Delta.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img