vendredi, décembre 2, 2022
spot_img
AccueilSociétéDécès de Mancabou : Encore une bavure policière !?

Décès de Mancabou : Encore une bavure policière !?

Les doutes et interrogations persistent sur la mort de François Mancabou, qui était entre les mains de la police.

L’agent de protection rapprochée, François Mancabou, a perdu la vie à la suite de son interpellation dans l’histoire de la « Force Spéciale », démantelée le 17 juin dernier. Un passage à la police lui a été fatal. Comme un certain Dominique Lopy mort en garde à vue avec « un corps qui présentait des lésions traumatiques multiples faites de contusions », selon l’autopsie. C’était dans la région de Kolda en 2007. Depuis, plusieurs autres cas de bavures des forces de sécurité se sont répétés.   

Les faits se répètent. Et François Mancabou est ainsi une énième victime entre les mains de la police. A en croire son avocat ainsi que la structure Amnesty International Sénégal : « Il a été arrêté en très bonne santé, conduit à la sureté urbaine où il a été détenu. C’est de là-bas qu’on l’a amené dans un état pitoyable pour le faire interner à l’hôpital Principal », révèle Seydi Gassama. Avant de demander que « toute la lumière soit faite sur cette affaire, il faut une autopsie et une enquête ».

Dans la mesure où « les autorités ont agi pour empêcher au médecin mandaté par sa famille d’avoir accès au malade (décédé) et à son dossier médical ». Les soupçons d’Amnesty sont, à la limite, confortés par le rapport du médecin légiste qui évoque « une mort accidentelle ». Par ailleurs, cela atteste que la violence physique ne peut être écartée. Et les confidences de l’épouse Mancabou à nos confrères de Kéwoulo TV (voir vidéo) corroborent la thèse de tortures subies par le défunt. Victime (probablement) d’une autre bavure policière.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img