jeudi, décembre 2, 2021
spot_img
AccueilSociétéInondations : Le plan ORSEC encore mis en branle

Inondations : Le plan ORSEC encore mis en branle

Le plan ORSEC est lancé par l’Etat du Sénégal pour faire face à l’envahissement par les eaux de pluie dans plusieurs localités du territoire national.

Le ministre de l’intérieur, Antoine Diome, a signé ce samedi l’arrêté n° 27814 qui déclenche le plan d’Organisation des Secours (ORSEC). Cela fait suite aux « fortes pluies enregistrées ces derniers jours sur le territoire national et ayant provoqué des inondations dans plusieurs localités du pays causant ainsi des désagréments aux populations » indique le communiqué parvenu à diantbi.com.

Le constat est patent. Un peu partout dans la banlieue dakaroise, ça patauge dans les eaux stagnantes. Cette situation a fini par rendre difficile le quotidien des habitants dans certains quartiers. Ainsi que de mettre en colère les jeunes qui en ont profité pour se faire entendre. C’est le cas au rond point de Keur Massar et à Diamaguène où il y a eu des échauffourées avec les gendarmes.

La descente du chef de l’Etat sur les lieux a aussi permis de se rendre compte de l’ampleur des dégâts. Il était ainsi impératif de mettre en branle le mécanisme de coordination des opérations dans le cadre de la gestion des catastrophes et des urgences. Avec la mobilisation de tous les moyens humains et matériels disponibles pour faire à face au niveau départemental et régional.

A Dakar, le Directeur général de l’ONAS (Office National de l’Assainissement du Sénégal), Dr Ababakar Mbaye, a effectué une visite de terrain pour voir quelles mesures prendre. On informe qu’il s’est rendu à la station d’eau pluviale de Grand-Yoff et à l’exutoire gravitaire du bassin de la zone de captage envahi par les ordures. Avant d’aller vérifier le dispositif de pompage installé au point Ndiaga Mbaye à Cambérène.

Des équipes de l’ONAS étaient aux Parcelles Assainies U11 où des écoulements ont été provoqués par un bouchon à partir du collectif de U7. A Keur Massar (Parcelles Assainies U14), c’est la brigade des sapeurs pompiers qui est activée pour assurer le pompage des eaux. Cet important déploiement vise à soulager au maximum les populations et leur permettre de mener une vie normale.

Il faut signaler que c’est la huitième fois que le ministère de l’intérieur déclenche le plan ORSEC après 2002 (naufrage Joola), 2005 (inondations), 2009 (inondations), 2012 (inondations), 2013 (inondations à Mbour), 2019 (inondations à Dakar), 2020 (inondations). Il avait été adopté en 1993 par le décret n° 93-1288 du 17 novembre. L’explosion d’une citerne d’ammoniac de la SONACOS en mars 1992, avec plusieurs morts, était à l’origine. Il a été procédé à une révision du texte en 1999.

1 COMMENTAIRE

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img