dimanche, janvier 16, 2022
spot_img
AccueilSociétéInternet : La Sonatel en mode réseau 5G

Internet : La Sonatel en mode réseau 5G

L’opérateur téléphonique Sonatel a procédé à un deuxième test sur le réseau 5G. Une autre étape importante dans la transformation numérique.

Le Groupe Sonatel Sénégal est prêt pour entrer dans l’ère de la 5ème génération de réseau mobile (5G). Un an après le premier test à Dakar (24 novembre 2020), l’opérateur de communications électroniques a effectué un autre (deuxième) ce mardi à Saly (station balnéaire dans le département de Mbour) avec son partenaire Nokia. Selon le DG Sékou Dramé, « c’est pour montrer de manière concrète ce que ça peut apporter. Et nous avons la chance de pouvoir le faire en même temps que des pays beaucoup plus développés ».

Avant d’ajouter : « Nous ne devons pas attendre. Il faut remercier le gouvernement et l’ARTP de nous avoir donner la fréquence pour ces tests, mais nous leur demandons d’accélérer les discussions pour que la 5G arrive au Sénégal. Tout en espérant que les choses nous seront facilitées, particulièrement le cadre de régulation que nous voulons constructif afin que les opérateurs puissent avoir le courage de venir investir sur la 5G, qui peut constituer un accélérateur de la croissance pour notre pays ».

En choisissant de faire de ce test hors de Dakar, la Sonatel tient à démocratiser l’accès à la 5G, faire en sorte qu’elle soit présente partout dans le pays. Surtout que « cela pourra permettre aux agriculteurs d’utiliser la technologie pour améliorer leur récolte, à un professeur d’avoir ses élèves de tous les coins du territoire national et de travailler comme s’ils étaient ensemble dans une salle de classe… Il y a beaucoup d’usages. Nous croyons, avec notre engagement, que la transformation numérique doit se poursuivre », indique le DG Sékou Dramé.

 L’occasion, pour lui, de rappeler que « le cœur de la stratégie est que partout où un Sénégalais se trouve que la Sonatel parvienne à investir et lui apporter un réseau de qualité, en plus de ses services. Depuis le renouvellement de la licence en 2016, nous avons mis près de 439 milliards F CFA. Tout cela pour augmenter de manière permanente notre couverture réseau. Malgré la Covid-19, nous avons fait un emprunt obligataire sur le marché financier de 100 milliards F CFA juste pour améliorer la qualité de service ».

Il y a aussi un programme qui est en train d’être déroulé ces dernières années sur la couverture fibre optique. « Ce qui va permettre de connecter à Orange 270 000 foyers. Nous ne nous arrêtons pas là, car notre ambition est d’ici deux ou trois ans de faire en sorte que 500 000 foyers puissent avoir accès à internet.Tout cela pour démontrer qu’il n’y a que l’investissement qui nous intéresse. Nous allons continuer de faire des efforts pour s’aligner sur les standards internationaux », lance le DG de la Sonatel.

Et pourtant, l’ARTP (Autorité de Régulations des Télécommunications et des Postes) vient de sortir une décision portant sanction de l’entreprise pour manquement dans la qualité de service. Avec une pénalité de 16.7 milliards F CFA à verser au profit du Trésor public.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img