dimanche, décembre 4, 2022
spot_img
AccueilSociétéKeur Massar : La finalisation du programme d’aménagement en avril

Keur Massar : La finalisation du programme d’aménagement en avril

Le Président Macky Sall a demandé l’accélération du programme spécial d’aménagement et de développement durable de Keur Massar.

La localité de Keur Massar (banlieue dakaroise) est devenue depuis mai 2021 un département. La 46ème division administrative du territoire sénégalais « créée pour renforcer la gouvernance de proximité et consolider le développement durable ». Dans cette perspective, le chef de l’État a demandé en Conseil des ministres (ce mercredi) la finalisation du programme spécial d’aménagement avant le 15 avril 2022. Cela, « en tirant les conclusions de la seconde séance d’écoute  »Jokko ak Macky » », indique le communiqué.

Il s’agit « d’échanges avec les jeunes et les forces vives de Keur Massar, durant lesquels les urgences et les priorités des populations ont été signalées et rappelées (…) Ce programme doit intégrer une phase d’urgence d’investissements publics prioritaires sur la période 2022-2023. Dans ce cadre, il est impératif d’accélérer des travaux de la route des Niayes, du centre de santé, ainsi que la réalisation d’une Gare routière, d’un Lycée d’enseignement technique, d’un centre socio-culturel et d’un marché moderne ».

Le Gouvernement est aussi invité « à intensifier, avec la DER/FJ, les financements des jeunes et des femmes résidant à Keur Massar, afin de consolider la culture entrepreneuriale dans le département ». Mais aussi dans le cadre de l’équité territoriale et d’inclusion sociale, « les ministres de tutelle de PUDC, PUMA, Promovilles, PACASEN urbain, PACASEN rural, PNDL, ont été instruits multiplier les missions de terrain auprès des populations ». Pour la réalisation d’infrastructures sociales de base au niveau territorial.

Une attention particulière sera accordée à Keur Massar avec la finalisation intégrale de la phase d’urgence du PROGEP 2. Dans le cadre de la stratégie préventive de lutte contre les inondations pour laquelle « le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, en relation avec le ministre de l’Intérieur, le ministre en charge des Collectivités territoriales et le ministre des Finances et du Budget, d’engager les diligences nécessaires au déploiement rapide des opérations pré hivernage et des travaux d’assainissement ‘’eaux pluviales’’ ».

A ce sujet, le Président Macky Sall souhaite que le Comité national de Prévention et de Lutte contre les inondation (CNPLI) se réunisse régulièrement, en plus de faire le bilan exhaustif du plan décennal (2012-2022). Le ministre en charge de la question devra « présenter, dans une logique de consolidation, les études et orientations de base relatives au nouveau programme national qui sera soumis à sa validation ».

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img