lundi, décembre 5, 2022
spot_img
AccueilSociété« La fermeture de l’Hôpital Le Dantec est inhumaine et inopportune »

« La fermeture de l’Hôpital Le Dantec est inhumaine et inopportune »

C’est assurément un cri de coeur contre la fermeture expresse de l’Hôpital Aristide Le Dantec, qui selon, le Pr Moustapha Ndiaye est « inhumaine, impertinente et inopportune ». Et le Professeur d’indexer directement la « responsabilité morale de l’État » dirigé par Macky Salll, tout en dénonçant le silence assourdissant « des Médecins et des Universitaires sénégalais » sur cette fermeture qui va « déstructurer toute la chaîne de formation médicale ». diantbi.com vous propose in extenso l’intégralité du coup de gueule de ce Professeur du Service de Neurologie-CHNU de Fann intitulé « Fermeture de l’hôpital Le Dantec, un drame sanitaire et social ».

L’Etat a décidé de la fermeture de l’Hôpital Aristide Le Dantec pour le « réhabiliter sur la moitié de la surface originelle », le reste est cédé à des Privés. C’est une décision gravissime.

1-Elle est gravissime parce que l’Hôpital Aristide Le Dantec est un patrimoine historique, un symbole de l’histoire de la Médecine moderne au Sénégal. Tout projet de restructuration doit garder cela en perspective

2- Elle est gravissime parce que l’Hôpital Aristide Le Dantec est le creuset de la formation des personnels de santé dans notre pays et que sa fermeture va déstructurer toute la chaine de formation médicale

Toutes les générations de Médecins, Pharmaciens, Dentistes, Infirmiers et Sage-femmes ont été formées dans le dit établissement. C’est le terrain de stage et de formation de milliers d’Etudiants des formations pré et post-Doctorat. Aucune structure hospitalière ne pourra les accueillir après fermeture, les hôpitaux de Dakar étant présentement submergés par le nombre d’Etudiants qu’ils reçoivent.

L’Hôpital Aristide Le Dantec dispose de l’expertise médicale la plus dense de ce pays. Ces professionnels vont se retrouver en situation de quasi-chômage technique et être privés de ce qu’ils savent faire le mieux : soigner et enseigner. La fermeture va impacter négativement la qualité de la formation des élites médicales de notre pays. Ce sont des générations d’Etudiants en Médecine qui seront sacrifiées et le retentissement ira au-delà des frontières. Bon nombre de pays de l’Afrique francophone envoient des Etudiants pour les formations de spécialisation médicale. Ils iront se former ailleurs.

Moustapha Ndiaye, Professeur du Service de Neurologie-CHNU de Fann estime que fermeture de l’hôpital Le Dantec est «  un drame sanitaire et social ».

3- Elle est gravissime parce que c’est toute la chaine de soins de ce pays qui sera durablement désorganisée. La détresse et l’incrédulité des patients, déjà relayées par certains médias, donnent un avant-gout des indicibles souffrances que ces populations vont vivre. Je trouve incompréhensible la célérité des Autorités publiques de la santé dans l’exécution de cette décision sans qu’aucune mesure sérieuse ne soit prise pour amoindrir le choc et répondre aux légitimes interrogations des populations.

4-Cette décision de fermeture de l’Hôpital Aristide Le Dantec est inhumaine, impertinente et inopportune. L’Etat en porte la responsabilité morale.

5- Ma conscience est troublée et je m’interroge devant le silence des Médecins de ce pays et singulièrement des Universitaires. Convaincu que cette décision n’aurait jamais été prise si l’élite médicale de ce pays s’y était opposée.

Pr Moustapha Ndiaye

Service de Neurologie-CHNU de Fann

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img