jeudi, décembre 2, 2021
spot_img
AccueilSociété"La Loi sur la baisse du loyer ne règle pas le problème"

« La Loi sur la baisse du loyer ne règle pas le problème »

La question des loyers est toujours agitée. Car la baisse sur les coûts (Loi de 2014), imposée par l’Etat du Sénégal, n’est apparemment pas la solution idoine.

Il n’y a pas que la cherté des denrées de première nécessité qui hante le sommeil des « gorgorlous » sénégalais. Le loyer d’habitation est aussi une problématique. Une réalité incontournable. Malgré l’existence d’une loi pour contenir l’inflation (promulguée en 2014), mais qui n’a pas été suivie d’effet. Même si la Direction du commerce intérieur soutient qu’elle a connu au début une application rigoureuse. Avec près 11.000 réclamations des locataires reçues et traitées en grande partie.

En effet, ce dispositif réglementaire sur la baisse du coût de la location ne pouvait pas prospérer du fait de plusieurs contraintes. Comme « sa portée limitée parce que ne concernant que les logements n’ayant pas été contractés sur la base de la surface corrigée, le suivi du contrôle sur le terrain qui fait défaut, les bailleurs qui ont adoptés des stratégies de contournement… », peut-on relever des conclusions d’un atelier d’évaluation concertée avec tous les acteurs du secteur, il y a 5 ans.

Conséquence, c’est le statu quo. La situation s’est même empirée. Les prix connaissent de plus en plus une hausse, les locataires soumis à des exigences démesurées : quatre mois d’avance, présentation du bulletin de salaire ou du contrat de travail. Des dérives qui appellent l’intervention de l’autorité étatique. Dans ce sens, l’Assemblée Nationale a un rôle à jouer. Et selon l’Honorable député Aymérou Gningue, ce sera l’un des deux grands chantiers de la session d’automne.

« A l’ouverture, nous allons regarder la loi, procéder à son appréciation, voir son opérationnalité et, éventuellement, apporter des corrections. Nous ferons ce travail là », a dit le président du Groupe parlementaire de « Benno Bokk Yaakar » au micro de Iradio. Avant de souligner : « Je ne crois pas trop à ce type de réglementation, mais plutôt à la loi du marché. Il faut faire en sorte que les Sénégalais, en majorité, aient accès à l’habitat. Ce que vise le programme des 100.000 logements mis en œuvre par le gouvernement ».

Source Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=jchrgeb7DOI

Pour lui, « ça a été heureux que l’Etat ait pensé à mettre une loi. Mais la meilleure façon de régler la question du loyer, c’est de rendre les maisons disponibles pour que les gens puissent avoir un toit à la mesure de leurs bourses. Tant qu’on est là en train de réglementer, ça va être très compliqué. Parce que le bailleur va vous dire qu’il a emprunté de l’argent pour construire… Surtout que c’est du domaine du commerce qui est régulé par la loi de l’offre et de la demande ».

Rappelons que la Loi n°2014-03 du 22 janvier 2014 fixe la baisse à hauteur de 29% pour les loyers inférieurs à 150.000 F CFA, de 14% pour ceux compris entre 150.000 F CFA et 500.000 F CFA et de 4% à partir de 500.000 F CFA.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img