lundi, décembre 6, 2021
spot_img
AccueilSociétéLa "méthode Gestapo" de Frank Bavard dénoncée aux Grands Moulins

La « méthode Gestapo » de Frank Bavard dénoncée aux Grands Moulins

Au sortie de leur réunion tenue le 10 août 2021 à Ker Madia Bourse du travail de la CNTS, l’Intersyndicale CNTS/UNSAS des Travailleurs des Grands Moulins de Dakar de Dakar dénonce la « méthode Gestapo » du directeur général adjoint des Grands Moulins de Dakar, Frank Bavard et du directeur des ressources humaines et de la communication Pape Abdoulaye Djigueul qui ont installé au sein de cette entreprise « un climat de terreur, de mensonges et de délation au mépris des lois et règlements qui régissent les relations de travail », tout en en brandissant, comme arme secrète, les licenciements abusifs et les mutations d’agents en guise d’intimidation. D’ailleurs, l’Intersyndicale a décidé de passer à la vitesse supérieure avec incessamment une déclaration à la presse et une manifestation publique à venir prochainement.

Pour l’Intersyndicale CNTS/UNSAS des Travailleurs des Grands Moulins de Dakar composé du des syndicats Syndicat Autonome des Travailleurs des Industries Alimentaires. SYNDATRIA (affilié à UNSAS) et Syndicat des Travailleurs des Industries de l’Alimentation STIA (affilié à la CNTS), les méthodes du directeur général adjoint des Grands Moulins de Dakar et du directeur des ressources humaines et de la communication Pape Abdoulaye Djigueul sont dignes de la  «Police secrète d’État » du Troisième Reich.

« Les travailleurs des Grands Moulins de Dakar continuent à subir l’injustice du fait d’une Direction incapable de garder sa neutralité vis-à-vis des organisations syndicales, elle cherche à imposer sa volonté sur le choix à faire. C’est ainsi, qu’elle a mis en place une méthode de gestion des relations de travail qui s’apparente à la méthode des barbouzes surtout par le fait de qualifier délibérément les travailleurs membres de l’intersyndicale feu El hadji Lamine Kamby d’éléments hostiles à la politique menée par le tandem Bavard – Djigueul. Pape drh communication. Cette politique consiste à entretenir un climat de terreur, de mensonges et de délation au mépris des lois et règlements qui régissent les relations de travail. », déclare l’Intersyndicale CNTS/UNSAS dans un communiqué parvenu à la rédaction de diantbi.com.

Pape Abdoulaye Djigueul, le directeur des ressources humaines et de la communication des Grands Moulions de Dakar accusé de gesrtion cavalière par l’intersyndicale UNSAS CNTS.

« A titre de rappel, l’intersyndicale a mené un combat contre la gestion calamiteuse de l’IPM,  vous vous en souvenez, comme  il en est de même aujourd’hui cette distribution sélective des terrains de Diamniadio en violation du procès-verbal de conciliation dressé par devant l’Inspecteur régional du travail et de la sécurité sociale. Il s’ensuivit une violation manifeste des droits des travailleurs, qui se traduit par des faits extrêmement graves au nombre desquels nous pouvons énumérer  le licenciement arbitraire de cinq travailleurs pour motifs de communication sur  le canal Wathsapp.  La mutation arbitraire infligée à Monsieur Diawly Mbodj sous forme de sanction  au lendemain du dépôt de liste de l’intersyndicale aux élections des délégués du personnel du 17 juin 2021. Parce que le camarade Diawly investi candidat aux élections de délégués du personnel avait dénoncé un fait inhabituel constaté à la maintenance à travers le comportement du responsable  qui n’a pas osé lever le plus petit doigt pour mettre un terme à la pagaille organisée par le clan syndical proche de la direction,  sachant pertinemment qu’il est formellement interdit de tenir ce genre de spectacle dans les ateliers.  C’est en dénonçant cette forfaiture, il a été mis brutalement à la disposition de la direction des ressources humaines la veille des élections et  ensuite une vaine tentative  de le convertir en technicien de surface malgré son statut de technicien supérieur en électromécanique, technicien supérieur en automatisme et informatique industrielle  afin de saper son moral ou le pousser à rendre sa démission.Finalement muté au service entretien et dépannage électrique des bâtiments administratives et des dépôts. », ajoute l’Intersyndicale.

Frank Bavard, le dirceteur général adjoint des Grands Moulins de Dakar au banc des accusés.

« Le fait le plus inquiétant s’est produit au courant de la semaine dernière, concernant la mutation arbitraire infligée à Monsieur Idrissa Sagna agent vaguemestre, après avoir étéchargé de façon cynique par le Directeur des ressources humaines, l’accusant à tort d’avoir remis des courriers de la Direction à MadameNiang à la grande surprise de cette dernière. En convoquant Mr Sagna dans son bureau le DRH lui a intimé l’ordre de mettre son téléphone portable à disposition afin qu’il puisse vérifier les photos prises, du jamais vu dans les annales des relations professionnelles, de qui se prennent ces gens. En définitive, ils se sont mis dans leurs petits souliers en refusant la confrontationexigée par Madame Niang pour éclairer la lanterne des travailleurs sur cette énième cabale orchestrée par la Direction et leurs acolytes qui ont essuyé une lourde défaite lors des élections des délégués du personnel du 17 juin 2021 remportés haut la main par l’intersyndicale CNTS/UNSAS. Monsieur Sagna ayant refusé poliment cette approche méthodique digne de la Gestapo s’est vu dégradé de son statut d’agent vaguemestre et muter illégalement en qualité de technicien de surface. », précise aussi l’intersyndicale.

Considérant tous ses facteurs, l’Intersyndicale CNTS/UNSAS des Travailleurs des Grands Moulins de Dakar a ainsi adressé  » une mise en garde » à la Direction des GMD à propos des « conditions de dégradation du climat social en foulant aux pieds les droits fondamentaux des travailleurs, par toutes sortes de licenciements arbitraires et d’immixtion dans les affaires internes des organisations syndicales. » Cette mise en garde sera suivie prochainement, d’après l’intersyndicale, d’une « déclaration à la presse » et d’une « manifestation publique ».

Signalons aussi que l’Intersyndicale CNTS/UNSAS des Travailleurs des Grands Moulins de Dakar a aussi écrit au Ministre du Travail du Dialogue social et des Relations avec les Institutions, au Ministre de la justice Malick Sall et au Ministre de l’Intérieur Antoine Félix Diome. Affaire à suivre.

1 COMMENTAIRE

  1. La situation des entreprises au Sénégal est misérable. Les employeurs font ce que bon leur semble. GMD FUT L'UNE DES PLUS GRANDES ENTREPRISES MAIS MALHEUREUSEMENT GRACE A CES MAUVAIS DIRIGEANTS ELKE EST DEVENUE UNE ENTREPRISE MÉDIOCRE OU LICENCIEMENT ET RÉTROGRADATION SONT MONNAIE COURANTE

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img